mardi, 11 avril 2017

La construction du tronçon turkmène du gazoduc TAPI se poursuit

Le consortium d’État Turkmengaz, qui se trouve à la tête de la TAPI Pipeline Company, a annoncé que la documentation technique pour l’installation des infrastructures nécessaires au service du gazoduc TAPI (Turkménistan-Afghanistan-Pakistan-Inde) sur un tronçon de 214 km en territoire turkmène serait prête fin avril.

Les spécialistes du département de l’Ingénierie et de la Construction de Turkmengaz, chargés de concevoir et réaliser les études géodésiques et d’implantation du gazoduc, ainsi que les travaux d’infrastructures, ont déjà mis au point les plans d’un premier tronçon de 73 km au Turkménistan.

De la même manière, ils procèdent actuellement à la sélection des parcelles destinées à l’établissement des futures installations et font les études nécessaires à la mise en place des routes d’accès ainsi que des lignes d’approvisionnement en eau et électricité.

Au puits d’extraction n° 280 du gisement gazier géant de Galkynych, les ingénieurs du département concerné ont déjà mené à bien les travaux d’installation des équipements – valves, instruments de contrôle, pompes – nécessaires à l’extraction quotidienne de deux millions de m3. Des travaux similaires sont en cours aux puits n° 296 et 305. Dès la fin des travaux, les trois puits seront reliés au système d’exportation de gaz.

Dès qu’ils auront maîtrisé les technologies modernes d’installation des équipements et de la soudure de tuyaux spéciaux, les spécialistes du département prendront la place de leurs collègues étrangers qui remplissent actuellement ces tâches sur des bases contractuelles.