samedi, 26 juillet 2014

Achgabat et Kaboul veulent créer un couloir de transport via l’Azerbaïdjan

Au siège de la diplomatie turkmène, une délégation de la République islamiste d’Afghanistan dirigée par Wahidulla Waisi, directeur général de la Direction des relations économiques du ministère des Affaires étrangères, a été reçue, samedi.

Naturellement, les directions prioritaires de la coopération entre le Turkménistan et l’Afghanistan dans le domaine économique et commercial ont également été abordées, mais les entretiens ont notamment porté sur la possibilité de création d’un couloir de transit et de transport entre l’Afghanistan, le Turkménistan, l’Azerbaïdjan et la Géorgie.

 

Précédemment, le Turkménistan avait manifesté son intérêt pour son intégration au projet de ligne ferroviaire Bakou-Tbilissi-Kars (BTK). Une déclaration commune en ce sens avait été signée par le président Gourbangouly Berdymoukhamedov et son homologue turc Abdullah Gül, lors d’une visite officielle de ce dernier à Achgabat, en mai 2013.

L’Azerbaïdjan, la Géorgie et la Turquie construisent la nouvelle grande ligne BTK en comptant pouvoir acheminer des marchandises en provenance de Chine et d’Asie centrale. La ligne, qui sera connectée au réseau des chemins de fer européen, pourra transporter 30 millions de tonnes de fret par an.