lundi, 18 août 2014

Le Turkménistan va exporter son électricité

Le Turkménistan développe ses unités de production d’électricité de manière à augmenter ses exportations vers l’Afghanistan et commencer à fournir le Pakistan et le Tadjikistan vers 2018. Au cours de la dernière réunion du Cabinet des ministres, le vice-président chargé de l’énergie, Mourat Artykov, a présenté un rapport sur la situation dans le domaine de l’énergie électrique et les efforts consentis pour développer le secteur.

Actuellement, des lignes à haute tension sont construites jusqu’à la frontière afghane et, à partir de là, elles pourront alimenter non seulement le Pakistan et le Tadjikistan, mais aussi d’autres pays voisins, comme l’Iran et, par-delà, la Turquie et les pays du Caucase, ainsi que, vers le nord, le Kazakhstan.

Les infrastructures en construction comprennent des centrales électriques dans les provinces de Lebap et de Mary où un consortium formé par General Electric et Çalık Holding va construire une centrale GOGAS (combinaison vapeur-gaz), la première du pays, Par ailleurs, la principale centrale du pays, toujours à Mary, est en cours de réhabilitation et de modernisation avec la participation de l’entreprises russe ESK Soyuz.

Par ailleurs, plus de 900 km de nouvelles lignes à haute tension vont être mises en service. Trois tronçons ont déjà été réalisés : Serdar-Farap (86,52 km), Farap-Watan (264,63 km) et Pelvert-Atamurat (124,48 km).

 

(Plus d'informations dans l'espace réservé aux membres)