dimanche, 08 juillet 2018

Le président Berdymoukhamedov en visite au Tatarstan

La République du Tatarstan, sujet de la Fédération de Russie, entretient traditionnellement des relations privilégiées avec le Turkménistan. Ces liens ont été encore approfondis par la visite de travail que le président Berdymoukhamedov a effectuée à Kazan et par les entretiens qu’il a eus avec son homologue tatar Rustam Minnikhanov.

Le président Minnikhanov, accompagné du vice-premier ministre tatar pour l’Industrie et le Commerce, Albert Karimov, a guidé son invité à travers le Parc technologique « Idea », l’une des fiertés de la capitale du Tatarstan. Cet ensemble dédié à l’innovation et aux affaires comprend notamment un centre de nanotechnologies, un incubateur de start-up et un centre d’affaires.

L’objectif du parc, créé en 2004 et autonome financièrement depuis 2007, est de mettre en place un système de développement et de commercialisation d’idées scientifiques. Dans ce but, « Idea » fournit aux entreprises locales le soutien nécessaire à toutes les étapes de la réalisation du projet, favorisant la coopération entre les développeurs, les industriels et les investisseurs.

Dans le parc les deux présidents ont visité une exposition des réalisations des principales entreprises du Tatarstan, notamment le pétrolier Tatneft et le constructeur automobile KAMAZ qui entretiennent des relations fructueuses avec le Turkménistan. Ainsi, depuis 2010, Tatneft est sous contrat avec Turkmenneft dans l’exploitation du champ de Gotourdepe où l’entreprise tatare a déjà réalisé la restauration et la modernisation de 38 puits de pétrole avec l’introduction de nouveaux équipements et technologies. Les parties travaillent actuellement à l’extension du contrat pour poursuivre le travail sur 88 autres puits.

Mais Kazan est également l’un des centres de pointe de Russie pour la construction aéronautique et produits de nombreux avions et hélicoptères, essentiellement pour l’aviation civile. L’industrie lourde, la métallurgie, la chimie et la pétrochimie, l’énergie électrique comptent parmi les branches les plus actives de l’économie du Tatarstan. En parcourant l’exposition, le président turkmène a eu l’occasion de se familiariser avec les entreprises de pointe de ces secteurs, notamment l’Usine d’hélicoptères de Kazan, l’Association de motorisation de Kazan, ou encore l’Usine automobile Ford Sollers du Tatarstan.

Les deux présidents se sont également attardés au Centre de développement et production de simulateurs robotiques médicaux. Actuellement, plus de vingt modèles de ces simulateurs sont disponibles sur les marchés d’Europe, d’Asie, des États-Unis et de la CEI. Leur utilisation permet aux étudiants de se perfectionner et d’acquérir plus rapidement des compétences pratiques. Ils sont également très utiles aux chirurgiens pour étudier et répéter les opérations projetées.

À l’issue de la visite, les deux présidents se sont rendus au Kremlin de Kazan, un ensemble architectural historique inscrit sur la liste du Patrimoine mondial de l’Unesco et dont font notamment partie la célèbre cathédrale de l’Annonciation et le palais du gouverneur, siège actuel de la présidence de la république. C’est là que les entretiens bilatéraux se sont déroulés avec un échange d’opinions sur la situation actuelle et les perspectives de développement du dialogue tataro-turkmène et de la coopération dans les domaines socio-économique, culturel, scientifique et sportif.