lundi, 01 octobre 2018

Le président Berdymoukhamedov participe à l’Assemblée générale des Nations unies

Sous la conduite du président Gourbangouly Berdymoukhamedov, une importante délégation turkmène est arrivée à New York pour participer à la 73e session de l’Assemblée générale des Nations unies. Elle comprenait les vice-présidents du Cabinet chargés des Affaires étrangères, de l’agriculture, des transports et communications, ainsi que le président de l’Académie des sciences, celui de l’Institut de la démocratie et des droits de l’homme, le recteur de l’Université internationale des sciences sociales et d’autres personnalités.

Le chef de l’État turkmène est intervenu à la tribune de l’Assemblée générale pour indiquer le point de vue d’Achgabat sur certains des problèmes auxquels le monde est confronté et évoquer les moyens de les résoudre. Il a notamment parlé de la situation en Afghanistan, de la mise en place d’un programme spécial des Nations unies pour la mer d’Aral, du développement de la coopération international en mer Caspienne, des questions de l’eau et de l’énergie en Asie centrale et de la mise en œuvre des Objectifs de développement durable (SDGs) au Turkménistan.

Notant d’abord que la session actuelle de l’Assemblée générale se déroule dans un contexte mondial difficile, il a souligné que, malgré les efforts déployés par la communauté internationale, la situation de certaines régions du monde restait délicate, que les zones de conflit s’étendaient et que le niveau de confiance et de compréhension mutuelle des différents acteurs planétaires diminuait.

« Dans de telles conditions, la question de la sécurité universelle à long terme se pose à nous avec toutes les caractéristiques de l’urgence, imposant à chaque État la responsabilité du destin de la planète », a-t-il déclaré.

Pour le président turkmène, les Nations unies sont appelées à jouer un rôle essentiel et décisif dans la préservation des fondements de l’ordre international selon les principes de respect mutuel, d’égalité et de dialogue pacifique dont la légitimité ne saurait être mise en doute. Dans ce contexte, la session actuelle de l’Assemblée générale devait se donner pour mission de contribuer à surmonter la crise de confiance et à renforcer la compréhension entre les États membres. Dans ce cadre, le président a proposé de placer l’année 2019 sous le signe de la paix et de la confiance.

« Notre initiative implique le développement de mesures spécifiques visant à réduire les tensions, à soutenir la résolution pacifique et diplomatique des différends et des contradictions, et à prendre des décisions responsables et équilibrées dans ce sens », a-t-il précisé.

Dans le cadre de sa visite aux Nations unies, le président Berdymoukhamedov s’est entretenu avec le secrétaire général de l’organisation, António Guterres, et avec le président de la 73e session de l’Assemblée générale, Mme María Fernanda Espinosa Garcés (Équateur).

Dans le cadre de sa visite à New York, le président turkmène a participé à un forum d’affaires États-Unis-Turkménistan et rencontre des responsables de grandes entreprises américaines, notamment des groupes John Deere, Boeing et Oxbow.