mercredi, 17 octobre 2018

Inauguration de l’usine de polymères de Kiyanly

L’ouverture de la grande usine de polymères de Kiyanly, sur la côte turkmène de la mer Caspienne, s’est déroulée en présence du président Gourbangouly Berdymoukhamedov et des responsables du consortium international qui a procédé à sa construction, notamment les Coréens Sung Sang-Rock, P.-D.G. de Hyundai Engineering, et Song Chi-Ho, P.-D.G. de LG International, Étaient également présente les représentants des deux autres entreprises participant au projet : Toyo Engineering (Japon), Gap Inşaat (Turquie).

La construction de ce grand complexe chimique gazier, pour le compte du consortium Turkmengaz. a coûté plus de 3,4 milliards USD. Il emploie quelque 1 000 personnes et est destiné à traiter annuellement 5 milliards de m3 de gaz naturel pour produire 380 000 tonnes de polyéthylène de haute densité et 81 000 tonnes de polypropylène. Après traitement, 4,5 milliards de m3 de gaz de qualité optimale sont réinjectés dans le circuit de transport et de distribution.

Lors de son allocution, le chef de l’État turkmène a déclaré que son pays ne se limitait pas à exporter des hydrocarbures, en particulier du gaz naturel, vers les marchés étrangers, mais qu’il accordait également une grande attention à leur transformation en produits compétitifs à haute valeur ajoutée. Il a souligné que la mise en service de la nouvelle usine contribuerait à renforcer la position du Turkménistan sur le marché des polymères dont les débouchés sont nombreux, notamment dans le cadre du développement des imprimantes 3D.

L’usine a été construite de manière à respecter des normes environnementales élevées, comme en attestent les certificats décernés par l’Institut Julius Kühn d’Allemagne (« Innovation et Tchenologie »), la Healthy Environment Foundation des États-Unis (« Proprété environnementale ») et l’Institut Paul Scherrer de Suisse (« Stabilité et efficacité »).

Les matériels utilisés proviennent essentiellement du Japon et de Corée, mais aussi, pour certains composants et processus, des États-Unis, du Royaume-Uni, de Belgique, d’Allemagne, du Danemark et d’autres pays européens. Parmi les technologies de pointe utilisées, il convient de citer Coreflux™ dans l’unité de séparation du gaz pour l’extraction efficace du méthane et de l’éthane, et Innovene™ S pour le processus de production de polyéthylène de haute densité.