mercredi, 05 décembre 2018

Exposition internationale dédiée aux technologies de substitution des importations.

Le 4 décembre 2018, Achgabat a été le cadre d’une exposition internationale dédiée aux technologies de substitution des importations. Organisée par la Chambre de Commerce et d’Industrie du Turkménistan, son but principal était de montrer les réussites et les perspectives du pays dans cette sphère des substitutions des importations qui constitue l’une des clés de la politique du gouvernement pour réduire la dépendance de l’économie nationale et développer les productions locales.

L’exposition était également destinée à donner un large aperçu des pratiques de pointe et développements innovants des producteurs étrangers d’équipement industriel intéressés par des coopérations de long terme avec des partenaires turkmènes. Dans ce cadre, le groupe français Thales a été invité à faire la démonstration de ses capacités et à manifester son intention profonde d’approfondissement de sa coopération avec le Turkménistan.

À l’issue de la cérémonie officielle d’inauguration, le stand Thales a soulevé l’intérêt des représentants du gouvernement turkmène, notamment des vice-ministres de l’agriculture et du commerce, mais aussi des ambassadeurs des pays étrangers et des représentants de la Chambre de Commerce et d’Industrie France-Russie (en visite au Turkménistan).

La Chambre de Commerce et d’Industrie du Turkménistan a remercié Thales pour sa participation, notant sa disponibilité à répondre favorablement à toutes les invitations : un point important tant pour elle que pour le groupe français.

Dans son ensemble l’exposition a accueilli quelque 90 exposants, principalement des entreprises d’Europe et de la CEI, mais aussi des entreprises et des structures étatiques du Turkménistan. Une partie importante de la manifestation était consacrée à l’un domaines prioritaires pour le développement de l’activité turkmène : la création d’entreprises agroalimentaires et industrielles pouvant produire dans le pays des marchandises jusqu’ici importées.

Bien entendu, l’exposition a permis la tenue de réunions au cours desquelles les questions de coopération et d’établissement de contacts directs entre partenaires turkmènes et étrangers ont été discutées.