dimanche, 16 décembre 2018

Ayaz Baba a lancé la saison du Nouvel An au Turkménistan

Cette année encore, la tradition voulant que les décorations du Nouvel An soient allumées le 15 décembre a été respectée. Dans l’ensemble du pays, des milliers de personnes se sont rassemblées devant les arbres du Nouvel An dressés au cœur de toutes les villes et localités.

À Achgabat, où se dresse le sapin principal du pays, haut de près de 39 m, une foule énorme, composée principalement d’enfants, a accueilli le cortège d’Ayaz Baba (l’équivalent du Père Noël) et de sa petite-fille Garpamyk (la fille des neiges), entourés de tous les personnages des féeries turkmènes et des grandes légendes orientales.

D’un coup de sa baguette magique, Ayaz Baba a fait prendre vie à la parure de lumières multicolores du grand arbre et, de proche en proche, à toutes les guirlandes et illuminations du pays, sous le regard ravi et émerveillé des petits et des grands réunis sur la vaste esplanade devant le Centre culturel Alem (« Univers »).

Les célébrations de ce début de saison des fêtes de fin d’année se sont poursuivies par des spectacles variés et des concerts autour de nombreuses chorales d’enfants et d’ensembles professionnels et amateurs de chant et de danse.