mardi, 08 janvier 2019

Une nouvelle zone résidentielle va être construite au nord d’Achgabat

Le président Berdymoukhamedov a effectué une visite de travail dans le district de Bagtiïarlyk, au nord d’Achgabat, pour étudier le projet de zone résidentielle qui va être construite dans cette partie de la ville. Il s’agit d’un véritable nouveau quartier qui va émerger de terre avec des lotissements et des immeubles d’habitation, des bâtiments administratifs, des commerces, des services communaux et des équipements sociaux.

Ainsi, les investissements prévus permettront la construction de huit jardins d’enfants et écoles maternelles, six écoles primaires et secondaires, une maison de la culture, deux établissements médiaux et un palais des mariages. Ces projets entrent dans le cadre du développement du district pour la période 2020-2030.

Les bâtiments prévus comprennent également :

– un immeuble administratif pour la municipalité du district ;

– des zones résidentielles dans diverses configurations, depuis les immeubles d’habitation à plusieurs étages aux lotissements de cottages individuels qui permettront de loger quelque 100 000 personnes sur une superficie de 600 hectares (les plans sont encore à l’étude) ;

– plusieurs parkings ;

– un complexe sportif permettant la présence de 1 500 spectateurs ;

– un centre récréatif pour enfants ;

– un parc de 48 hectares.

Le projet comprend aussi un nouvel immeuble pour le Conservatoire national de musique, des extensions aux bâtiments de l’Académie nationale des Beaux-Arts, un centre de formation et deux résidences pour l’Université d’État de Médecine, un marché aux fleurs et un parking couvert de plusieurs étages.

Tirant les conclusions de sa visite, le président Berdymoukhamedov a noté que le principe fondamental du développement futur de la capitale devait être l’autosuffisance de l’organisation du cadre de vie de la ville. Selon lui, les projets qui lui ont été présentés devaient être substantiellement enrichis. Il a également encouragé les responsables à s’inspirer des meilleures expériences à l’étranger et à analyser les principes d’organisation efficace de l’économie urbaine dans les pays développés, sans oublier l’application des technologies modernes, notamment de l’énergie solaire.