jeudi, 07 février 2019

Sergueï Lavrov en visite au Turkménistan

Dans le cadre d’une tournée en Asie centrale, le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov a effectué une visite de travail au Turkménistan les 5 et 6 février. Il s’est entretenu avec son homologue turkmène, le vice-président du Cabinet Rachid Meredov. Il a également été reçu par le président Gourbangouly Berdymoukhamedov.

Les entretiens ont été dominés par le développement des relations entre les deux pays, notamment dans le domaine de l’énergie. À leur issue, le ministre russe a déclaré que les questions relatives à la coopération dans le secteur pétrolier et gazier seraient examinées lors d’une réunion de la commission intergouvernementale russo-turkmène qui se tiendra à une date prochaine.

Le président turkmène a exprimé sa satisfaction de la manière dont la question du gaz était prise en compte dans le dialogue actuel entre la Russie et le Turkménistan en vue de la conclusion de nouveaux accords à grande échelle. Alors que Moscou avait mis un terme à ses achats de gaz turkmène en 2016, les parties ont annoncé des pourparlers sur la reprise des achats par la société Gazprom.

En plus du pétrole (voir notre précédent article) et du gaz, la question de l’énergie électrique occupe également une place privilégiée dans les négociations bilatérales. L’Union économique eurasienne, dans laquelle la Russie joue un rôle déterminant, prévoit en effet de constituer un marché commun de l’électricité d’ici 2025 et de relier son système à celui de l’Asie centrale dans lequel le Turkménistan joue un rôle déterminant.

Par-delà les questions énergétiques, la Russie est l’un des principaux partenaires commerciaux du Turkménistan avec près de deux cents entreprises à capitaux russes dans le pays. Un accord de partenariat stratégique entre les deux pays a été signé à la suite de la visite du président russe Vladimir Poutine à Achgabat en octobre 2017.

La visite du ministre russe a également permis la signature d’un Programme de coopération entre les ministères des Affaires étrangères des deux pays pour la période 2019-2020. Avant de quitter le Turkménistan, M. Lavrov est intervenu devant les étudiants de l’Institut des Relations internationales du ministère des Affaires étrangères du Turkménistan et a répondu à de nombreuses questions.