lundi, 20 janvier 2014

Fin de la fourniture gratuite de gaz à la population turkmène

(Associated Press, RIA Novosti)Le président Gourbangouly Berdymoukhamedov a annoncé hier le début de l’installation de compteurs de gaz dans les logements de la population turkmène mettant ainsi fin à la fourniture gratuite de gaz qui était jusqu’à présent garantie.

Selon le président, cette décision est destinée à encourager une attitude plus économe et responsable à l’égard de cette ressource naturelle.

 

Pour le moment, le prix du gaz n’a pas été fixé. Cependant, le président a annoncé que même une consommation maximale ne créerait pas de difficultés financières aux familles. On ignore combien de temps prendra l’installation des compteurs. Pour les experts, il est probable que l’énergie restera gratuite tant que l’ensemble des foyers ne sera pas équipé, de manière à ne pas créer des inégalités.

Le Turkménistan possède, selon les estimations, la quatrième réserve mondiale de gaz. Depuis 1993, le gaz, l’électricité et l’eau sont gratuits pour la population. En 2006, le Parlement a voté l’extension de la gratuité de l’énergie jusqu’en 2030.

Cependant, depuis plusieurs mois, les autorités turkmènes semblent considérer que le coût de cette mesure est trop élevé pour les finances de l’État. En octobre, lors d’une conférence à laquelle participait le président Berdymoukhamedov, l’un des participants annonça que la gratuité du gaz coûtait quelque 5 milliards USD par an.

Rappelons qu’en septembre dernier, le Turkménistan a signé un contrat avec la Chine pour porter les exportations annuelles de gaz à 65 milliards de m3 en 2020, contre 25 milliards de m3 actuellement.