jeudi, 14 mars 2019

L’énergie et le transport au cœur du partenariat turkméno-pakistanais

Une délégation turkmène, dirigée par le vice-président du Cabinet et ministre des Affaires étrangères Rachid Meredov, a effectué, les 12 et 13 mars, une visite de travail au Pakistan, notamment pour participer à la deuxième réunion des Consultations politiques bilatérales pakistano-turkmènes qui se tiennent annuellement successivement à Achgabat et à Islamabad.

Au cours de son séjour, la délégation turkmène a rencontré plusieurs hauts responsables du pays, dont le président Arif Alvi, le Premier ministre Imran Khan, le ministre des Affaires étrangères Shah Mahmood Qureshi, le ministère des Finances Asad Umar, celui du Pétrole et du Gaz Ghulam Sarwar Khan, ainsi que celui de l’Électricité et de l’Eau Omar Ayub.

Par-delà les questions des relations bilatérales, l’un des principaux dossiers abordés a été, naturellement, celui du gazoduc TAPI, le projet majeur en matière d’énergie qui permettra des livraisons de gaz naturel turkmène au Pakistan via l’Afghanistan. Pendant les discussions, le ministre du Pétrole et du Gaz, Ghulam Sarwar Khan, a réitéré l’engagement du Pakistan en faveur d’une mise en œuvre rapide et réussie du projet TAPI.

À cette occasion, les parties ont signé la version finale de l’accord de pays hôte pour le gazoduc qui sera mis en œuvre en deux phases : une phase de libre flux dont le coût est estimé à 5 à 6 milliards USD, suivie de l’installation de stations de compression (1,9 à 2 milliards USD). Les deux pays ont décidé de tenir une réunion du comité de pilotage du projet avant la fin du mois. Les offres relatives au projet seront analysées dans les prochaines semaines et l’équipement de construction acheté en mai prochain. Par ailleurs, les parties ont convenu de mettre en place un réseau de fibres optiques parallèle au tracé du gazoduc et de le prolonger jusqu’en Chine.

Toujours dans le domaine de l’énergie, les négociateurs ont également approuvé la création d’un groupe de travail commun consacré à un projet important : l’exportation annuelle de 1 000 MW d’électricité du Turkménistan vers le Pakistan. Quant au transport, les parties ont approuvé la création d’un nouveau corridor terrestre reliant les ports du Pakistan à celui de Türkmenbaşy à travers le territoire afghan.

En plus de la version finale de l’accord sur le gazoduc, d’autres documents ont été signés au cours de la visite :

— un protocole portant modification de l’accord entre les deux gouvernements sur la coopération entre leurs ministères des Affaires étrangères ;

— le programme de coopération entre les deux ministères des Affaires étrangères pour 2019-2024 ;

— un protocole d’accord entre la Chambre de commerce et d’industrie du Turkménistan et la Fédération des chambres de commerce et d’industrie du Pakistan sur la création d’un Conseil commercial mixte turkmèno-pakistanais ;

— un protocole d’accord entre l’Institut des relations internationales du ministère des Affaires étrangères turkmène et l’Académie diplomatique du ministère des Affaires étrangères pakistanais.

En recevant à tour de rôle le vice-président du Cabinet turkmène, le président pakistanais Arif Alvi et son Premier ministre, Imran Khan, ont mis l’accent sur l’excellence des relations turkméno-pakistanaises et sur les efforts mutuels engagés par les deux pays pour renforcer leurs relations commerciales et économiques. M. Alvi a notamment relevé que le volume des échanges entre les deux pays ne reflétait pas le potentiel et la cordialité des liens qui les unissent.