samedi, 16 mars 2019

Une exposition pour les 11 ans de l’Union des Industriels et Entrepreneurs

L’Union des Industriels et Entrepreneurs du Turkménistan (UIET) a célébré ses onze ans d’existence par une exposition des réalisations des entreprises membres qui s’est ouverte dans le hall principal de la Chambre de commerce et d’industrie. L’union rassemble plus de 22 000 entreprises privées qui contribuent grandement aux changements sociaux et économiques dans le pays.

À la cérémonie d’ouverture, à laquelle assistaient des membres du gouvernement et du Mejlis, ainsi que des représentants des milieux d’affaires, du corps diplomatique et des médias, un message de bienvenue du président Berdymoukhamedov a été lu. Le chef de l’État y soulignait la création de conditions juridiques, économiques, financières et sociales optimales pour permettre le développement de petites et moyennes entreprises et favoriser les initiatives privées.

L’exposition compte 188 stands d’entreprises privées spécialisées dans l’industrie, l’agriculture, la construction, l’agroalimentaire, le transport, le tourisme, le commerce et les services, les technologies de l’information et bien d’autres domaines. Comme le mécénat et le parrainage culturel comptent parmi les activités multiformes des entreprises turkmènes, les organisateurs ont également fait la part belle à la culture avec une vitrine exposant des artefacts archéologiques de Chekhrislam, l’un des sites médiévaux les plus intéressants et peu étudiés sur la route des caravanes entre les oasis d’Akhal et de Khorezm. Son étude bénéficie du parrainage actif de l’UIET.

L’une des particularités de nombreux stands est qu’ils reflètent l’introduction de technologies de pointe dans les activités de nombreuses entreprises, notamment dans la production de matériaux de construction de haute qualité et compétitifs comme des briques, des structures en béton armé, des produits d’imperméabilisation, ou encore de câbles et tuyaux électriques, etc.

De plus, dans le cadre du Programme national de substitution des importations, les entrepreneurs turkmènes ont lancé la production de produits en cuir, dont les matières premières sont fournies par des fermes d’élevage. De ce fait, notre pays a créé une opportunité de produire de nouveaux types de produits, notamment des chaussures et vêtements qui rivalisent avec succès sur le marché national avec des équivalents étrangers et qui trouvent des débouchés à l’exportation.

Le secteur du commerce et des services n’a pas été oublié avec des stands consacrés aux magasins spécialisés qui organisent leur activité sur le principe de la franchise. Les boutiques des grands centres commerciaux métropolitains Berkarar, Garaşsyzlygyň 15 Byllygy, Aşgabadyň ýalkymy, construites par l’UIET, en sont un exemple.