vendredi, 22 mars 2019

Le printemps à l’honneur au Turkménistan

La fête de Novrouz-baïram permet aux Turkmènes d’accueillir dignement le printemps à l’occasion de l’équinoxe. En ce jour férié, célébré par des manifestations festives dans toutes les villes et villages du pays, il est coutume de mettre à l’honneur une province différence du pays. Cette année, c’est dans la vallée de Novrouz, près d’Achgabat qu’a été installé le vieux village turkmène traditionnel avec ses yourtes, son bazar oriental, ses ateliers d’artisans et les estrades où se sont produits des groupes folkloriques et où ont été jouées des pièces de théâtre sur des sujets historiques réels et fictifs.

Les nombreux visiteurs de ce festival printanier ont pu se promener parmi les nombreux stands et assister à des démonstrations d’artisanat, de tissage des célèbres tapis turkmènes, et d’autres disciplines où excellent les artisans et artistes turkmène.

L’un des endroits les plus intéressants de ce village à l’ancienne est ce que l’on a appelé « la cuisine de Novrouz » : dans 40 « chaudrons » différents, les meilleurs chefs ont préparé pour les visiteurs les plats traditionnels les plus délicieux du Turkménistan et des autres pays d’Asie centrale : pilaf, shurpa, qutab, samsas, chachlyks d’agneau, etc. Dans cette partie du village, la règle est d’oublier les recommandations des nutritionnistes.

À la nuit tombée, des feux de camp ont été allumés et l’une des coutumes de Novrouz-baïram est de permettre à ceux qui le souhaitent de sauter par-dessus les flammes, comme le faisaient les ancêtres du peuple turkmène, persuadés que cela leur apporterait bonheur et prospérité pour toute l’année.

Même loin du pays, la diaspora turkmène fête Novrouz-baïram à sa manière, par des expositions, des spectacles et différentes célébrations, partout où elle est implantée : cette année Moscou, Minsk et Berlin ont été particulièrement à l’honneur.