vendredi, 19 avril 2019

Visite du président sud-coréen au Turkménistan

Le président sud-coréen Moon Jae-in, en visite de trois jours au Turkménistan, a eu des entretiens au sommet avec son homologue turkmène Gourbangouly Berdymoukhamedov, les premiers depuis son élection en 2017. Les négociations se sont terminées par la signature de nombreux documents bilatéraux.

Au cours de la rencontre, les deux chefs d’État ont abordé les relations économiques et commerciales entre leurs pays respectifs et abordé différents sujets internationaux d’intérêt mutuel. Ils ont notamment décidé d’élargir leur partenariat commercial dans le domaine de l’énergie. En prenant comme exemple l’usine pétrochimique de Kiyanly, récemment mise en service sur la côte de la mer Caspienne et construite par un consortium dirigé par la société coréenne Hyundai Engineering, le président Moon a souhaité que davantage d’entreprises de son pays participent à la réalisation de projets et d’installations liés à l’énergie au Turkménistan. « Le cas de Kiyanly montre que le Turkménistan est le partenaire idéal de la Corée », a-t-il déclaré.

De son côté, le président Berdymoukhamedov s’est dit très favorable aux partenariats avec les entreprises coréennes, qu’il estime d’une grande importance. Les deux pays sont engagés dans le projet de création de deux autres unités de production sur le modèle de Kiyanly. Ils ont également décidé d’élargir leur coopération à de nouveaux domaines tels que les télécommunications, la santé et les soins médicaux.

L’environnement constitue également une sphère de coopération importante. Le président Moon a salué l’intention du Turkménistan de devenir membre de l’Institut mondial pour la croissance verte, basé à Séoul, et a accepté de partager l’expérience et la technologie de son pays en matière forestière durable et de gestion de l’eau.

Dans le domaine international, les deux dirigeants sont convenus de coopérer étroitement pour la paix et la prospérité dans la péninsule coréenne tout comme en Asie centrale. Le président turkmène a notamment exprimé son soutien aux efforts déployés par le gouvernement de Séoul pour dénucléariser la péninsule et établir une paix durable.

Après le sommet bilatéral, les dirigeants ont assisté à la cérémonie de signature de certains des 25 nouveaux accords portant sur la coopération dans divers domaines. En voici les principaux :

— protocole d’accord sur la coopération dans le domaine des technologies de l’information et de la communication entre le Ministère de l’industrie et de la communication du Turkménistan et le Ministère des sciences et des technologies de l’information et de la communication de la République de Corée ;

— plan de mise en œuvre d’une coopération entre le ministère de la Santé et de l’Industrie médicale du Turkménistan et le ministère de la Santé et du Bien-être social de la République de Corée concernant l’échange de personnel médical, de produits pharmaceutiques et de matériel médical ;

— amendement à la Convention de Séoul signé le 13 avril 2015 entre le gouvernement du Turkménistan et le gouvernement de la République de Corée sur la prévention de la double imposition et la prévention de la fraude fiscale en matière d’imposition sur le revenu ;

— programme de coopération économique entre le gouvernement du Turkménistan et le gouvernement de la République de Corée pour 2019-2022 ;

— accord de coopération dans les domaines culturel et social entre le gouvernement du Turkménistan et le gouvernement de la République de Corée ;

— accord entre le gouvernement du Turkménistan et le gouvernement de la République de Corée sur la suppression du régime des visas pour les titulaires de passeports diplomatiques, officiels et spéciaux.

Les documents signés en dehors de la présence des deux présidents concernent les normes et règlements techniques, l’industrie textile, la construction automobile, le pétrole et le gaz, la formation d’ingénieurs, la recherche médicale, les arts et la culture, les relations internationales, les sciences de l’énergie, l’agriculture et la gestion des forêts.