dimanche, 28 avril 2019

La Journée du cheval turkmène favorise la diplomatie et les affaires

Le dernier dimanche d’avril se fête traditionnellement la Journée du coursier akhal-teke, cette race de chevaux emblématique du Turkménistan. Les événements destinés à marquer cette date – expositions artistiques, courses hippiques, concours équestres, cérémonies et remises de prix – commencent une semaine avant le jour dit et sont l’occasion pour les autorités turkmènes de montrer les meilleurs aspects de leur pays à des personnalités étrangères venues pour l’occasion et d’organiser des rencontres avec elles.

Ainsi, le président Berdymoukhamedov a eu des entretiens avec les principaux invités, parmi lesquels Roustam Minnikhanov, le président de la république du Tatarstan, membre de la Fédération de Russie, figurait à la place d’honneur. Les deux dirigeants ont célébré l’amitié particulière entre leurs pays respectifs, qui sont unis par leurs cultures et leurs langues turciques. Plusieurs entreprises tatares importantes – Kamaz, Tatneft, IED-Holding – travaillent au Turkménistan et, même si le volume des échanges commerciaux est faible (24 millions USD en 2018), il existe, selon les deux présidents, un grand potentiel de croissance de la valeur et de la gamme des échanges.

D’autres pays qui comptent parmi les partenaires économiques et commerciaux du Turkménistan – et où les chevaux occupent également une place importante – étaient également invités aux festivités par l’intermédiaire de leurs représentants : Abdulrahman Al Fadley, ministre de l’Environnement, de l’Eau et de l’Agriculture du royaume d’Arabie saoudite ; cheikh Thani bin Hamad bin Khalifa Al-Thani, frère de l’émir du Qatar et membre du conseil d’administration de la Banque internationale du Qatar ; cheikh Faisal Ben Rashid Ben Isa Al-Khalifa, vice-président du suprême conseil pour l’environnement et président de la Fédération des sports équestres du royaume de Bahreïn.

Il convient de noter que l’Arabie saoudite étudie plusieurs projets d’investissement au Turkménistan, dans les domaines de l’agroalimentaire, du commerce et de la construction.

Le monde des affaires n’était pas oublié avec Igor Makarov, le président du groupe international ARETI ; Christoph Reis, directeur du sellier allemand Sattel ; et Markwart von Pentz, président de la division agricole et gazons de John Deere.

Le chef de l’État a également reçu David Lappartient, président de l’Union cycliste internationale (UCI), avec qui il a évoqué la préparation du Championnat du monde de cyclisme sur piste qui se déroulera au Turkménistan en 2021.

Parmi les événements marquants de la semaine, il convient de citer le congrès annuel de l’Association des éleveurs d’akhal-teke, dont c’était la neuvième édition. Il a été ouvert, comme chaque année, par le président Berdymoukhamedov qui a prononcé une allocution. À cette occasion, une présentation de son nouveau livre, Le cheval, symbole de fidélité et de bonheur, a eu lieu à cette à l’Institut des relations internationales du Turkménistan.

Mais le moment le plus attendu était celui des courses hippiques, du concours de saut d’obstacles et du concours du plus beau cheval akhal-teke. Ces compétitions ont eu pour cadre le complexe équestre d’Achgabat et ont attiré une foule nombreuse.