jeudi, 06 juin 2019

Achgabat a accueilli une conférence internationale consacrée à la diplomatie de l’eau

« Le rôle de la diplomatie de l’eau dans le développement de l’Asie centrale », tel était le thème de la conférence internationale qui s’est tenue dans la capitale turkmène à l’occasion de la Journée mondiale de l’environnement. L’événement était organisé par le ministère de l’Agriculture et de la Protection de l’environnement, le Comité d’État pour la gestion de l’eau et le ministère des Affaires étrangères.

La réunion a permis d’étudier différents aspects du développement durable de la région, notamment les perspectives de collaboration dans les domaines de la gestion de l’eau, de la protection de la nature, du commerce, des transports, de l’énergie, du tourisme et de la culture.

Le nombre et la qualité des participants étrangers constituent une claire indication de la vigueur du partenariat entre les organismes de recherche dans le domaine écologique du Turkménistan et les grandes organisations internationales. Étaient présents des représentants du Programme des Nations unies pour le développement (PNUD), du Centre régional des Nations unies pour la diplomatie préventive en Asie centrale, du Programme des Nations unies pour l’environnement, de l’Office de coordination de l’Union européenne au Turkménistan, de l’OSCE, du comité exécutif du Fonds international pour le sauvetage de la mer d’Aral (IFAS), de l’Association allemande pour la coopération internationale (GIZ), sans oublier des spécialistes des questions environnementales des États concernés (Azerbaïdjan, Kazakhstan, Kirghizistan, Ouzbékistan, et d’autres).

Les débats se sont concentrés sur la promotion de la diplomatie de l’eau en Asie centrale, les défis environnementaux et les moyens d’atteindre les objectifs de développement durable (SDGs) fixés pour les différents pays participants. Les experts ont ainsi rendu compte des travaux en cours dans le domaine de l’utilisation de l’eau et ont évoqué la possibilité de renforcer les partenariats internationaux dans ce domaine.

À l’issue de la conférence, un protocole d’entente a été signé entre le Centre régional de l’environnement pour l’Asie centrale et le Comité d’État pour la gestion de l’eau du Turkménistan.