lundi, 01 juillet 2019

La première usine au monde de transformation de gaz en essence inaugurée au Turkménistan

L’usine de transformation de gaz naturel en essence (Gas to gasoline – GTG) d’Ovadan-Depe, dans la province d’Akhal a été officiellement inaugurée, le 28 juin, par le président Gourbangouly Berdymoukhamedov, en présence de nombreuses personnalités turkmènes et étrangères, notamment le ministre japonais de l’Économie, du Commerce et de l’Industrie, Yoshihiko Isozaki.

Cette unité de production particulièrement innovante qui transforme de manière industrielle le gaz naturel – dont le Turkménistan est le 4e producteur mondial – en essence, est la première au monde à entrer en service, comme le confirme un certificat établi par le célèbre Livre Guinness des records. Elle a été construite par un consortium ou figurent les consortiums publics turkmènes de la chimie et du gaz, ainsi que les sociétés Kawasaki Heavy Industries (Japon) et Rönesans Endüstri (Turquie).

Le nouveau complexe de chimie du gaz est doté des équipements les plus modernes en provenance des États-Unis, du Royaume-Uni, de France, des Pays-Bas, de Suède, du Japon, de Corée et d’Inde. Sa capacité annuelle de production est de 600 000 tonnes d’essence A-92, répondant aux exigences environnementales de la norme Euro 5, ainsi que de 12 000 t de carburant diesel raffiné et de 115 000 t de gaz liquéfié.

En marge de la cérémonie, le président turkmène a eu des entretiens avec plusieurs chefs d’entreprise impliqués dans le projet et invités pour l’occasion, notamment Ahmet Çalık et Erman Ilıcak, présidents respectivement de Çalık holding et de Rönesans Holding, ainsi que Tatsuya Vatanabe, président du département des systèmes énergétiques de Kawasaki Heavy Industries, Hiroyuki Tsubai, directeur exécutif d’Itochu Corporation, et Satoru Takahama, président de la société Sojitiz Europe.

Les personnalités japonaises, politiques et des affaires, ont mis à profit leur séjour au Turkménistan pour avoir des entretiens plus spécifiques au ministère des Affaires étrangères turkmène sur l’état des relations entre les deux pays et le développement des projets en cours. Parmi ceux-ci, figure la construction d’une deuxième phase de ce complexe pour la production d’essence de synthèse A-95.

L’une des caractéristiques de l’usine d’Ovadan-Depe est d’être reliée directement par autoroute et voie ferrée au port de Türkmenbaşy, ce qui permettra d’accroître les possibilités d’exportation des produits fabriqués.