jeudi, 04 juillet 2019

Turkmenistan Airlines toujours à la recherche d’un agrément avec l’Europe

La compagnie aérienne Turkmenistan Airlines (TUA), avec l’aide de la société allemande Lufthansa Consulting, a intensifié ses efforts pour répondre aux normes européennes de sécurité. Sans cela, elle ne pourra pas exploiter des vols à destination de l’Europe, bien que ses avions soient conformes aux normes des États-Unis et des autres pays du monde.

Rappelons que l’Agence européenne de la sécurité aérienne (AESA) avait suspendu la licence de vol de la compagnie turkmène à compter du 4 février dernier en raison d’un problème purement administratif, la qualité et la sécurité des appareils de la compagnie n’étant pas en cause. Il s’agissait d’une divergence entre les systèmes européen et américain de détermination de la sécurité des appareils. Comme le parc aérien de Turkmenistan Airlines se compose exclusivement d’avions américains (vingt Boeing 737, 757 et 777), la compagnie a jusqu’à présent adopté les règles américaines. Cette suspension, toutefois, ne concerne que les liaisons de TUA entre Achgabat et l’Union européenne (aéroports de Londres, Birmingham et Francfort).

Turkmenistan Airlines a retenu les services de Lufthansa Consulting pour élaborer et mettre en œuvre une série de mesures visant à améliorer ses systèmes de gestion de la sécurité et de la qualité, ainsi que pour l’élaboration de la documentation et la mise en place des processus, la formation du personnel, l’installation de logiciels et l’achat de matériel. L’un des tâches du groupe de conseil est également d’apporter « des changements culturels au sein de l’entreprise », comme l’indique un récent rapport de Lufthansa Consulting.

Aujourd’hui, la compagnie TUA estime que des améliorations importantes ont été apportées et a soumis un rapport sur les normes de sécurité à l’équipe AESA des opérateurs des pays tiers (TCO), le comité technique responsable du Comité de la sécurité aérienne de l’Union européenne. De plus, elle s’est engagée à assurer la liaison avec l’AESA pour permettre les évaluations sur site obligatoires au début du mois d’août.

Les mesures correctives incluront des améliorations de la gestion et de la structure opérationnelle de la compagnie aérienne, notamment en ce qui concerne le système de gestion de la sécurité et la surveillance des données de vol de manière à se conformer aux normes internationales. Un audit de TUA par l’AESA est prévu en août.

D’autre part, le vol Francfort-Achgabat-Francfort opéré par Lufthansa devrait être fermé pour des « raisons techniques », à compter du 25 octobre prochain. En plus de Lufthansa, d’autres compagnies aériennes étrangères telles que China Southern Airlines, FlyDubai, Belavia, S7 et Turkish Airlines assurent des vols à destination du Turkménistan.