mardi, 13 août 2019

Le Premier Forum économique de la Caspienne s’est tenu à Avaza

Il y a un an, le 11 août 2018, à Aktaou (Kazakhstan), les présidents des cinq pays riverains – l’Azerbaïdjan, l’Iran, le Kazakhstan, le Turkménistan et la Russie – signaient la Convention sur le statut juridique de la mer Caspienne, document refondateur des relations économiques et politiques dans la région.

Pour marquer l’anniversaire de l’événement, le gouvernement turkmène a organisé, les 11 et 12 août derniers dans la zone touristique nationale d’Avaza, le Premier Forum économique de la Caspienne (CEF-2019), une grande rencontre internationale destinée à promouvoir et faciliter les contacts économiques et commerciaux entre les cinq signataires de l’accord et leurs partenaires internationaux, étatiques et privés. Cet événement d’importance pour l’ensemble de la région a été marqué par la présence de délégations de haut niveau en provenance des pays concernés.

Autour du président turkmène Gourbangouly Berdymoukhamedov étaient rassemblés le premier vice-président d’Iran, Ishaq Jahangiri, et les Premiers ministres d’Azerbaïdjan, Novruz Mammadov, du Kazakhstan, Askar Mamine, et de Russie, Dmitri Medvedev. À eux se sont joints des responsables gouvernementaux de plusieurs pays qui entretiennent des liens de partenariat avec le bassin caspien : les Premiers ministres de Bulgarie, Boïko Borissov, et d’Ouzbékistan, Abdulla Aripov, ainsi que Rustam Minnikhanov, le président de la république du Tatarstan (Fédération de Russie).

Les manifestations du Forum se sont déroulées de manière décentralisée à différents endroits de la zone d’Avaza et dans le Port maritime international de Türkmenbaşy. L’Exposition internationale caspienne des technologies innovantes, à Avaza, a permis à de nombreuses entreprises turkmènes et internationales de montrer leurs réalisations et les projets en cours au Turkménistan et dans d’autres pays de la région. La présence économique française était de loin la plus importante des pays occidentaux avec des groupes tels que Bouygues, CIFAL, Crédit Agricole, Schneider, Thales et Vinci, assistés par la Chambre de Commerce France-Turkménistan.

Parallèlement à l’exposition, mais au port de Türkmenbaşy, une manifestation plutôt inédite dans la région a été organisée : le salon automobile Türkmen sährasy-2019 (« steppe turkmène ») dans lequel de nombreux constructeurs automobiles ont présenté leurs derniers modèles. Les visiteurs ont prêté une attention particulière au stand des limousines russes Aurus. La décapotable Aurus Senat, réalisée tout particulièrement en juillet dernier pour être présentée au CEF-2019, a été particulièrement remarquée par le président Berdymoukhamedov qui a exprimé le souhait d’acquérir plusieurs modèles de la gamme Aurus pour le parc des voitures officielles du Turkménistan.

Deux conférences internationales se sont également tenues dans le cadre du Forum. L’une, intitulée « Perspectives de l’adhésion à l’Organisation mondiale du Commerce : l’expérience régionale » était plus particulièrement économique et commerciale. L’autre, « Financement des actions d’assistances pour l’application de l’Agenda du développement durable 2030 », était dirigée plus concrètement dirigée sur les problèmes de la compatibilité des activités humaines avec l’environnement.

Le grand nombre des délégations – et leur taille qui dépassait souvent la centaine de personnes (300 pour les Iraniens) – a rendu possible de nombreuses rencontres d’affaires bilatérales en marge du CEF-2019. Cela a été notamment le cas d’une grande réunion des entrepreneurs des pays de la Caspienne, d’une rencontre bilatérale entre les milieux d’affaires du Turkménistan et ceux de la région russe d’Astrakhan, ou encore d’une table ronde commerciale turkméno-bulgare.

Des rencontres entre différents ministres de l’économie et des transports des pays du bassin caspien ont ouvert le volet politique du Forum. De son côté, le chef de l’État turkmène a eu des entretiens en tête à tête avec son homologue du Tatarstan, les Premiers ministres des pays de la Caspienne, le premier vice-président iranien et les chefs de gouvernement bulgare et ouzbek. Il a également reçu de nombreuses personnalités internationales, chefs d’entreprise et présidents de grands groupes.

De son côté, le vice-président du Cabinet et ministre des Affaires étrangères du Turkménistan, Rachid Meredov, a eu des discussions avec différentes personnalités : le secrétaire général de l’Organisation de Coopération économique, le Dr Hadi Soleimanpour ; le secrétaire exécutif de la commission océanographique intergouvernementale de l’UNESCO, Vladimir Riabinine ; le président de la Fédération internationale des associations de transitaires et assimilés (FIATA), Babar Badat ; et le vice-président de la BERD, Mme Betsy Nelson.

Un concert de gala et un feu d’artifice ont conclu les événements du CEF-2019. La deuxième édition du Forum économique caspien aura lieu l’année prochaine à Astrakhan en Russie.