lundi, 16 septembre 2019

Directives pour le secteur bancaire turkmène

Au cours d’une réunion avec le président de la Banque centrale du Turkménistan, Merdan Annadourdiev, et le président du conseil d’administration de la Banque d’État pour les affaires économiques extérieures (SBFEA, selon les initiales anglaises), Rakhimberdy Jepbarov, le président Berdymoukhamedov s’est penché sur la situation de leurs établissements. Après avoir écouté leurs rapports, le chef de l’État a émis une série d’instructions pour améliorer l’efficacité du secteur bancaire.

Dans ses grandes orientations, le président a indiqué que parmi les tâches prioritaires figuraient le maintien du niveau des indicateurs macroéconomiques, une inflation faible, la stabilité du taux de change du manat et la diminution des paiements en espèces. Il a également souligné la nécessité d’accélérer le processus de numérisation de l’économie nationale et insisté sur la nécessité de créer un environnement économique fondé sur l’innovation, une industrialisation accélérée et un accroissement de la présence turkmène sur les marchés mondiaux.

Selon lui, la Banque centrale doit faire des efforts importants pour faire avancer la numérisation de l’économie et être en mesure d’apporter des réponses adéquates aux constantes évolutions de l’économie mondiale.

Le président a demandé à M. Annadourdiev d’être attentif aux besoins de la population, notamment en augmentant la gamme de services bancaires qui lui sont offerts, notamment en réduisant la circulation des espèces par l’augmentation des moyens de paiement modernes et la popularisation des cartes de crédit.

En ce qui concerne le secteur privé de l’économie, une attention particulière doit être accordée aux prêts pour des projets auxquels participent les artisans, les entrepreneurs individuels et les PME.

Le développement des services d’investissement en coopération avec les banques étrangères et les institutions financières internationales est une priorité pour le développement du pays, estime le président. Dans ce sens, les investissements attirés devraient être orientés vers le financement de grands projets, en particulier dans les secteurs des hydrocarbures et de l’énergie, de la numérisation de l’économie nationale, de l’agriculture, des transports et des communications.

Du point de vue des affaires économiques extérieures, le président a demandé à M. Jepbarov de veiller à utiliser la coopération croissante avec les pays étrangers et les institutions bancaires et financières internationales pour mettre en œuvre des projets d’investissement dans les domaines d’importance nationale et internationale (énergie, agroalimentaire, transports et communications…).

Une attention particulière doit être apportée à l’établissement de partenariats dans les relations interbancaires et le renforcement du cadre juridique régissant les paiements internationaux. La stratégie économique exige de mettre l’accent sur les investissements directs plutôt que sur les prêts et crédits.

Parmi les tâches urgentes de la SBFEA figurent l’introduction des technologies financières numériques, l’amélioration de l’efficacité du système de gestion des risques et du capital, la mise en place d’un système de gouvernance d’entreprise et l’amélioration des processus opérationnels, garantissant un développement durable fondé sur l’accroissement des profits et de la rentabilité de la banque. Dans ce sens, il convient d’augmenter le niveau professionnel des employés grâce à une meilleure formation.

 Pour conclure, le président a invité les responsables de la Banque centrale et de la SBFAE, principales institutions financières du pays, à diriger la mise en œuvre des programmes et projets nationaux.