lundi, 23 septembre 2019

Le Turkménistan et la Russie veulent stimuler le tourisme en mer Caspienne

Lors du Premier Forum économique de la Caspienne, à Avaza en août dernier, des responsables turkmènes et russes ont engagé des négociations dans le but de créer, d’ici 2020, un service de tourisme entre les deux pays par la mer Caspienne.

Le projet consiste à organiser des croisières vers les destinations les plus populaires situées le long des côtes de la Russie et du Turkménistan, mais aussi des autres pays caspiens. Selon Igor Babouchkine, le gouverneur par intérim de la région d’Astrakhan, le résultat est proche. « Certaines options pour les itinéraires prévus sont déjà développées » a-t-il déclaré dans une interview à l’agence russe RIA Novosti.

Il a notamment cité le principal d’entre eux qui ferait le tour de cette mer fermée, d’Astrakhan à Astrakhan avec des escales à Aktaou (Kazakhstan), Türkmenbaşy (Turkménistan), Bakou (Azerbaïdjan) et Makhatchkala (Daghestan – Fédération de Russie).

Toujours selon le gouverneur, le contrat serait sur le point d’être signé. Ce sera fait dès que le gouvernement du Turkménistan aura désigné le voyagiste qui organisera les forfaits pour les passagers des croisières lors de leur séjour au Turkménistan. La compagnie russe de croisières Mostourflot devrait organiser les mêmes activités le long de la côte russe. Les responsables de Mostourflot prévoient d’organiser trois croisières sur la Caspienne en 2020. Les flux touristiques devraient atteindre plus de 1 000 voyageurs.

Les négociateurs estiment que les autres pays riverains, en particulier l’Iran et l’Azerbaïdjan, pourraient rejoindre le projet.

Lors du Premier Forum économique de la Caspienne, le Premier ministre russe Dmitri Medvedev a affirmé pendant son intervention en séance plénière, que le littoral caspien peut accueillir au moins un million de touristes chaque année et que les infrastructures locales devaient être développées en conséquence. Au Turkménistan, la zone touristique nationale d’Avaza, à proximité immédiate du port de Türkmenbaşy, est déjà prête à une augmentation importante des séjours de visiteurs.

D’autres projets de croisière en mer Caspienne sont en préparation. En 2017, la Compagnie maritime azerbaïdjanaise de la Caspienne (ACSC) et la Compagnie fluviale de Moscou (MRSC) ont signé un mémorandum de coopération qui prévoit l’organisation de voyages, à partir de l’été 2020, sur le paquebot Piotr Vielikiï (« Pierre-le-Grand »), que l’on achève de construire dans les chantiers navals d’Astrakhan.