lundi, 13 octobre 2014

Le Turkménistan veut se lancer dans la production de coke en aiguilles

Le potentiel technologique du Complexe de Raffineries de pétrole de Türkmenbaşy (TKNPZ) peut permettre de lancer dans peu de temps une production de coke en aiguilles de haute qualité à partir du pétrole.

Selon Allaberdy Iliassov, directeur adjoint de la filiale turkmène de la société américain Westport Trading Europe Limited, le coke en aiguilles est un produit de carbone en basse teneur en métaux et en soufre. C’est un produit d’une importante valeur marchande, produit par le raffinage du pétrole et utilisé notamment pour produire des électrodes en graphite.

Le graphite et ses dérivés sont fréquemment utilisés dans de nombreuses filières industrielles (nucléaire, métallurgique, chimique, aérospatiale).

D’après des tests effectués par l’entreprise américaine sur les matières premières utilisées par TKNPZ, il est possible d’obtenir à Türkmenbaşy du coke en aiguilles répondant aux standards internationaux.

La production de coke en aiguilles est technologiquement complexe et requiert des méthodes particulières de traitement de la matière première, ce qui entraîne des coûts supplémentaires par rapport à la production d’autres catégories de coke de pétrole que TKNPZ produit déjà. Mais le prix sur le marché est de cinq à sept fois plus cher et atteint les 2 000 USD la tonne.

Selon les estimations, le besoin mondial de coke en aiguilles va doubler au cours de trois ou quatre prochaines années.