vendredi, 06 décembre 2019

La loi budgétaire pour 2020 a été promulguée

Le budget du Turkménistan adopté fin novembre par les députés du Mejlis a acquis force de loi après sa promulgation par le président Berdymoukhamedov.

Le décret correspondant commence par donner quitus au gouvernement pour le budget de 2019, avec des recettes d’un montant de 84 391,7 millions TMT (manats turkmènes), c’est-à-dire l’équivalent de 24,11 milliards USD[1], et des dépenses de 84 291,7 millions TMT (soit 24,08 milliards USD).

Le budget pour 2020 se situe un peu en retrait sur celui de 2019 puisque les recettes se montent à 76 443,2 millions TMT (21,84 milliards USD) et les dépenses à 76 343,2 millions TMT (21,81 milliards USD).

La capitale turkmène et les cinq provinces pourront déduire des différentes sortes d’impôts nationaux un pourcentage plus ou moins important destiné à équilibrer leur budget propre selon le tableau qui suit :

Déduction de la

TVA

Impôt sur le revenu

Impôt foncier

Achgabat

2,8 %

2,8 %

2,8 %

Province d’Akhal

100,0 %

100,0 %

100,0 %

Province de Balkan

23,0 %

23,0 %

23,0 %

Province de Daşoguz

100,0 %

100,0 %

100,0 %

Province de Lebap

100,0 %

100,0 %

100,0 %

Province de Mary

83,0 %

83,0 %

83,0 %

Une partie des fonds des impôts récupérés par le centre seront alloués aux provinces les plus défavorisées pour assurer l’équilibre de leurs budgets propres. Il s’agit de la somme de 1 945,5 millions TMT (0,55 milliard USD) répartis comme suit :

Province d’Akhal : 88,3 millions TMT (25,22 millions USD).

Province de Daşoguz : 1 362,0 millions TMT (389 millions USD).

Province de Lebap : 495,2 millions TMT (141 millions USD)

Les budgets locaux des provinces et de la capitale se montent à 9 894,0 millions TMT et se répartissent comme suit :

Achgabat : 1 790,7 millions TMT (0,28 milliard USD).

Province d’Akhal : 1 310,0 millions TMT (0,37 milliard USD).

Province de Balkan : 1 208,8 millions TMT (0,34 milliard USD).

Province de Daşoguz : 1 823,2 millions TMT (0,52 milliard USD).

Province de Lebap : 1 975,1 millions TMT (0,56 milliard USD).

Province de Mary : 1 786,2 millions TMT (0,51 milliard USD).

Le texte stipule aussi qu’en cas de déficit budgétaire, les sources de financement seront des emprunts publics et/ou les soldes des fonds budgétaires. En revanche, les recettes supplémentaires ainsi que l’excédent des recettes sur les dépenses devront être affectés en priorité au remboursement de la dette sur les emprunts d’État et les prêts bancaires.

 

[1] La Banque centrale du Turkménistan établit le taux de change à 1 USD pour 3,50 TMT.