vendredi, 13 décembre 2019

La modernisation d’Achgabat se poursuit

De nombreux chantiers pour la construction d’installations urbaines diverses et de nouveaux quartiers d’habitation ont été ouverts à Achgabat au cours des derniers mois. Pour s’informer sur l’avancement de certains travaux, le président Berdymoukhamedov a effectué, la veille de la Journée de la neutralité, une visite de travail sur différents sites, rencontrant pour l’occasion quelques-uns des partenaires étrangers qui participent à la réalisation de ces différents ouvrages.

Ainsi, Yves-Thibault de Silguy, vice-président du groupe français VINCI, a présenté au chef de l’État turkmène les esquisses et les plans du nouveau complexe hôtelier construit par son entreprise au cœur de la capitale. En effet, Achgabat est devenu un centre de coopération régionale et internationale et cela rend nécessaire de créer des conditions optimales pour la tenue de divers événements, notamment professionnels, et l’accueil d’invités et touristes étrangers dont le nombre augmente chaque année.

Selon le président, la haute qualité de la construction propre à l’entreprise française doit d’accompagner de l’aménagement paysager des terrains adjacents. Le complexe hôtelier est conçu pour s’inspirer et rappeler les monuments historiques du patrimoine mondial situés en terre turkmène : les villes anciennes de Nisa et de Kounia-Ourguentch, la forteresse de Gyz-gala. Une fois terminé, le bâtiment est destiné à figurer l’architecture d’un palais des rois parthes et symboliser la création d’une nouvelle Nisa.

Une autre étape de la visite a conduit le président sur le site de la deuxième tranche de construction de l’hôtel Nusaý, également dans le centre d’Achgabat. Ce nouveau bâtiment de cinq étages – qui doit abriter 131 chambres standard, de luxe et VIP – est construit par l’entreprise turque Rönesans Holding, dont le président, Erman Ylıcak, qui a présenté un compte rendu de l’avancement des travaux. Plus tôt dans la journée, ce dernier avait déjà fait part au président de la progression de la construction d’un autre hôtel de 87 chambres et suites, au centre d’affaires multidisciplinaire Karakoum, dans la partie nord-ouest de la capitale.

De son côté, l’homme d’affaires turc Ahmet Çalyk, président de la société Gap Inşaat, a présenté au chef de l’État les progrès réalisés dans la construction d’un nouvel établissement de santé, l’International Burn Center. Ce complexe médical de cinq étages et de 130 places doit fournir aux patients des soins de haute qualité dans des services spécialisés : réanimation, urgences, polyclinique. Il disposera aussi d’un laboratoire et de locaux techniques et administratifs.

La modernisation des équipements urbains se poursuit également avec l’aménagement d’un système de drainage des eaux de pluie et des coulées de boue présenté par Igor Boukato, le chef du groupe d’entreprises Vozrojdenie (Fédération de Russie). Après s’être informé sur les caractéristiques techniques du projet, le président turkmène a souligné l’importance de cette installation d’ingénierie pour assurer le bon fonctionnement de tous les systèmes vitaux de la ville et son bien-être environnemental.

Au cours de la même journée, le président Berdymoukhamedov a eu des entretiens séparés, au palais présidentiel, avec Ahmet Çalyk, Erman Ylicak et Yves-Thibault de Silguy. Les perspectives de collaboration future et de nouveaux projets concrets ont été évoqués au cours des trois réunions.