jeudi, 26 décembre 2019

Rowaç, un nouveau village sorti de terre

La carte de la province de Balkan s’est enrichie d’une nouvelle localité : Rowaç (« Prospérité »), dans le district de Serdar. Ce nouveau village moderne, qui peut déjà accueillir près de mille cinq cents habitants, a littéralement surgi de terre, au terme de plusieurs mois de travaux, puisqu’il n’y avait précédemment rien sur son emplacement.

Son ouverture officielle représente une nouvelle avancée dans la modernisation du pays et la potentialisation de son agriculture. Elle s’inscrit dans la mise en œuvre du programme national de transformation des conditions sociales et de vie de la population turkmène pour la période allant jusqu’en 2020.

Présidée par le gouverneur de la province, en présence des responsables de l’administration régionale, de députés du Mejlis et de personnalités locales, la cérémonie d’inauguration et d’installation des nouveaux habitants s’est déroulée dans une ambiance festive rythmée par des prestations de groupes folkloriques et de chanteurs locaux.

Au total, 268 maisons confortables de trois et quatre pièces longent les larges rues bien ordonnées. Au centre du village, la maison de santé est équipée d’équipements qui permettent d’offrir à la population une large gamme de services médicaux. La localité est également équipée d’un jardin d’enfants d’une capacité de 160 places, d’une école primaire et secondaire pouvant accueillir jusqu’à 320 élèves et dont les salles de classe sont équipées pour l’enseignement de diverses disciplines (mathématiques, physique, biologie, chimie).

Les arts, l’artisanat et la religion n’ont pas été oubliés : la Maison de la Culture offre des conditions optimales pour l’initiation des habitants, notamment les jeunes, aux matières artistiques ; la Maison de la vie rurale propose divers ateliers tout aussi bien équipés que ceux des établissements équivalents en zone urbaine ; une mosquée dotée d’un minaret s’élève également dans le village

Les installations se complètent d’un centre commercial bien équipé et approvisionné, d’une épicerie et, bien entendu, des bâtiments administratifs nécessaires, d’un central téléphonique, d’une station électrique de 35 kW et d’une station d’épuration de 1 000 m3 par jour.

L’ensemble a été construit par les unités locales de l’association de production Balkangurluşyk, avec le concours des entreprises privées de construction Bagtyýar ýaşlar et Sarydaş.