vendredi, 24 janvier 2020

Amélioration des systèmes de surveillance environnementale à Achgabat

Le Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD) et le Fonds pour l’environnement mondial (FEM), en collaboration avec le ministère de l’Agriculture et de la Protection de l’Environnement du Turkménistan mettent en œuvre un projet destiné à améliorer les systèmes de surveillance de l’environnement à Achgabat.

Dans le cadre de ce projet conjoint, intitulé « Villes durables au Turkménistan : développement urbain vert intégré à Achgabat et Avaza », des équipements spécialisés dans l’évaluation et le contrôle de l’état de l’air atmosphérique ont été achetés et installés pour le compte du Service de surveillance de l’environnement et des laboratoires régionaux de la Protection de la nature qui dépendent du ministère de l’Agriculture et de la Protection de l’Environnement.

Selon Batyr Balliev, chef de projet PNUD/FEM, « il est très important de prendre des décisions basées sur la recherche et les données et analyses collectées à l’aide d’équipements spécialisés de manière à promouvoir des pratiques durables, de développer et de créer des villes vertes ». L’un des objectifs du projet est d’améliorer les évaluations de l’état de l’environnement de la ville d’Achgabat par divers indicateurs et de renforcer la capacité des services concernés à traiter les données reçues et à en rendre compte.

Les nouveaux instruments de mesure sont accompagnés de méthodes modernes pour déterminer les concentrations de polluants contenus dans les émissions industrielles et d’autres sources de pollution atmosphérique. Les employés du Service de surveillance de l’environnement ont suivi une formation et acquis des compétences théoriques et pratiques pour travailler et entretenir les nouveaux équipements.

L’installation et l’utilisation de l’équipement par les spécialistes du Service de surveillance de l’environnement et des laboratoires régionaux vont améliorer considérablement le système de contrôle de la pollution de l’air à Achgabat et dans les centres régionaux grâce à une étude permanente de la pollution de l’air à un niveau qualitativement nouveau.

De plus, les mesures prises pour améliorer le système contribueront également à la réalisation de l’objectif principal du projet : réduire les émissions de gaz à effet de serre en optimisant le contrôle environnemental des activités des entreprises industrielles et de production à l’intérieur et dans la périphérie des villes.

Dans le cadre de la mise en œuvre des activités du projet, l’acquisition d’équipements spécialisés pour l’évaluation et le suivi de l’état des ressources en eau est en cours.