jeudi, 05 mars 2020

La technologie au service de la formation militaire

L’état-major général de l’armée turkmène investit dans la formation technologique des futurs officiers. L’École militaire spécialisée n° 1, du ministère de la Défense, a ouvert un centre destiné à l’utilisation des technologies innovantes dans l’éducation.

Combinant jeu et apprentissage, le centre fonctionnera dans le cadre du Conseil des jeunes scientifiques de l’établissement. Les cadets pourront travailler sur leurs propres projets, étudier les domaines scientifiques qui les intéressent et se préparer à participer à des expositions et des olympiades thématiques.

Bien que récemment ouvert, le centre est déjà équipé d’ordinateurs modernes et de forte puissance de calcul qui permettent de développer des programmes et de s’engager dans la modélisation 3D. Dans un avenir proche, il est prévu de procéder à un nouvel achat de nouveaux équipements scientifiques, de robotique et de composants pour des expériences technologiques.

D’une manière plus générale, l’armée turkmène s’efforce d’être à la pointe des innovations pour la formation de ses soldats. Ainsi, les équipages de chars sont formés sur des simulateurs utilisant la technologie 3D qui fournit des conditions de combat presque réelles pour l’entraînement.

Ce n’est qu’après la fin de la formation sur le simulateur que les soldats sont autorisés à utiliser les chars de combat. Selon le ministère, cette procédure permet d’accroître la sécurité des hommes et du matériel et de réaliser des économies significatives sur les coûts d’exploitation des véhicules.

La formation sur les systèmes de missiles portables est également dispensée grâce à des simulateurs. Grâce à cela, ce sont des soldats déjà correctement formés qui entament le véritable entraînement « en situation », avec du matériel réel.