dimanche, 02 novembre 2014

Le FMI constate une forte croissance au Turkménistan

Selon un rapport du Fonds monétaire international présenté par Björn Rother, son chef de mission à Achgabat, le taux de croissance du PIB s’est maintenu à une moyenne de plus de 10 % au cours des deux dernières années.

Le ministère de l’Économie turkmène évalue la croissance au Turkménistan à 10,3 % au cours des neuf premiers mois de 2014. Selon les experts, il atteindra sans doute 11,5 % en 2015, ce qui représente le plus fort taux de croissance du PIB parmi les pays cités dans le rapport du FMI.

M. Rother a communiqué ces constatations lors d’un colloque consacré à la réforme monétaire, la compétitivité et la croissance économique au Turkménistan. Il s’est tenu pendant deux jours, les 1er et 2 novembre, à l’hôtel Yyldyz d’Achgabat, à l’occasion du 21e anniversaire de l’introduction de la monnaie nationale turkmène, le manat.

Les débats ont rassemblé des responsables et des experts du FMI, de la Banque mondiale, de la Banque européenne pour la Reconstruction et le Développement, de l’Association bancaire de la République de Turquie, de la Erste Bank de Hongrie, de la Deutsche Bank, de DeLaRue, de Royal Mint, et d’autres organisations, ainsi que des représentants des institutions d’État, des banquiers, des économistes et des universitaires.

La Banque mondiale était représentée par Saroj Kumar Jha, directeur régional pour l’Asie centrale, et Hans Timmer, économiste en chef pour l’Europe et l’Asie centrale. Tous deux ont fait des exposés sur les avancées du Turkménistan dans la modernisation de l’économie et des secteurs financier et bancaire.