mercredi, 03 décembre 2014

Le président du Kazakhstan reçu à Achgabat

Le président kazakh Noursoultan Nazarbaïev a effectué une visite officielle de deux jours au Turkménistan au cours de laquelle il a eu des entretiens avec le président Gourbangouly Berdymoukhamedov. Pendant la visite, les deux présidents, en compagnie de leur homologue iranien Hassan Rohani, ont inauguré la ligne de chemin de fer Kazakhstan-Turkménistan-Iran, une partie essentielle du corridor de transport Nord-Sud qui doit relier le nord de l’Europe et la Russie aux pays du Golfe Persique et du Proche-Orient (voir article).

Les négociations entre les présidents Berdymoukhamedov et Nazarbaïev, tant en tête-à-tête que dans un format élargi à leurs délégations, ont porté sur toute la gamme des relations bilatérales et ont défini les directions prioritaires de la coopération entre les deux pays, notamment dans le domaine de l’énergie.

Une attention spéciale a été portée au partenariat dans le secteur des transports et des communications dans le contexte de l’ouverture de la nouvelle ligne ferroviaire Nord-Sud.

Les affaires régionales et internationales, notamment l’Afghanistan, ont occupé une place importante dans les conversations. Les deux chefs d’État sont d’accord pour déclarer que le problème afghan ne peut être résolu que par des moyens politiques et pacifiques : la création de mécanismes politiques et diplomatiques efficaces avec la participation des organisations internationales, principalement les Nations unies, et des institutions spécialisées. Le Turkménistan et le Kazakhstan sont prêts à fournir toute l’assistance nécessaire à la communauté internationale pour parvenir à la normalisation de la situation en Afghanistan aussi vite que possible.

Mais l’un des résultats les plus marquants de la rencontre a été l’annonce de la participation du Kazakhstan au projet d’oléoduc TAPI (Turkménistan-Afghanistan-Pakistan-Inde), comme l’a déclaré président Nazarbaïev lors de la conférence de presse commune. Les deux présidents ont déclaré que les secteurs des carburants, de l’énergie et du transport figuraient parmi les plus prometteurs de la coopération bilatérale.

En effet, les deux pays figurent parmi les principaux pays producteurs d’énergie du continent eurasiatique et ils partagent la même vision des directions des flux d’énergie en son sein. Selon le président Berdymoukhamedov la coopération turkméno-kazakhe est exemplaire dans ce domaine, ce qu’illustre la construction du gazoduc Turkménistan-Chine, dont une grande partie traverse le territoire du Kazakhstan.

Les entretiens au sommet se sont conclus par la signature de documents bilatéraux :

— accord sur la coopération dans le domaine du transport maritime ;

— mémorandum sur la création d’un système international de transit des télécommunications entre le Turkménistan et le Kazakhstan ;

— accord sur la création d’un Conseil des Affaires ;

— accord de coopération entre la province de Balkan (Turkménistan) et la province de Manguistaou (Kazakhstan) ;

— mémorandum d’entente entre l’Académie des sciences du Turkménistan et l’Académie des sciences du Kazakhstan.

À l’issue de leur rencontre, les deux dirigeants ont signé un communiqué commun.