samedi, 17 janvier 2015

Dakar : les participants turkmènes ne demandent qu’à recommencer

La G-Force Proto New Line de l'équipe turkmène (en rouge)Les participants turkmènes au rallye Dakar-2015, en Amérique du Sud, n’ont pas pu franchir la ligne d’arrivée de l’épreuve, de même que le tiers des concurrents. Chamourad Gourbanov et Rafael Gaïnouline, qui représentaient le Turkménistan à bord de leur G-Force Proto New Line n° 443, n’ont pourtant pas démérité.

Pour des débutants – c’était leur première participation –, ils se sont bien classés dans les premières étapes de la compétition, mais peu habitués aux conditions de course, ils ont trop poussé la mécanique qui n’a pas résisté à la difficulté de l’itinéraire et aux conditions de course.

Leur voiture s’est révélée moins résistante que ses pilotes et les surchauffes répétées ont eu raison du moteur qui a rendu l’âme à la dixième étape. Cependant, Gourbanov et Gaïnouline, de même que leur équipe technique, ne considèrent pas ce Dakar comme un échec, mais comme un « galop d’essai » qui leur a permis de se familiariser avec le rallye automobile le plus difficile de la planète. Grâce à l’expérience acquise, ils ne demandent qu’à recommencer, dès l’année prochaine si possible.