vendredi, 06 février 2015

Le développement d’Achgabat se poursuit

Le président Berdymoukhamedov a participé à une réunion, à la mairie d’Achgabat, sur le développement de la capitale turkmène pour la période 2015-2016, dans la perspective des Jeux asiatiques indoor de 2017.

Dans cette optique, le chef de l’État a notamment mis en exergue les domaines sur lesquels les autorités municipales devront se pencher pour que les Jeux soient une réussite. Leur principale mission pour 2017 consistera à améliorer les infrastructures, notamment dans le domaine des transports et des communications, de la technologie des réseaux, des services publics et de l’énergie.

Dans le même temps, les indicateurs de bien-être des résidents de la capitale devront être portés au niveau des pays développés. Les normes de sécurité et de qualité des logements seront portées à des niveaux plus élevés, notamment par l’introduction de nouvelles technologies de construction.

L’augmentation du niveau de vie de la capitale sera assurée par une hausse du volume des investissements dans les secteurs productifs de l’économie municipale.

Pour accueillir les nombreux visiteurs qui viendront assister aux Jeux en provenance de tous les pays asiatiques, les infrastructures touristiques devront être étendues et renforcées. Cela implique également une mise à niveau des structures de transport, avec le développement des transports interurbains et des liaisons internationales.

Le président a également insisté sur les questions environnementales dont les plans de développement devront tenir compte, notamment dans les projets d’extension des zones résidentielles et de construction de logements dans les nouveaux quartiers de la capitale, en particulier à proximité des installations sportives où se dérouleront les épreuves des Jeux.

Mais le président a également porté à l’attention de l’équipe municipale plusieurs insuffisances et manquements. Ainsi, l’aménagement des zones vertes et boisées n’est pas à la hauteur dans la plupart des quartiers d’Achgabat : les réussites en la matière le long des avenues principales ne sauraient compenser le manque d’attention dans d’autres endroits.

Dans les zones résidentielles, les immeubles ne bénéficient pas d’un environnement plaisant : les routes ont besoin de réparations et l’on manque souvent de places de parking. Par ailleurs, les services publics, comme la collecte des ordures domestiques, sont souvent négligés et l’on constate souvent des problèmes dans l’alimentation des bâtiments en énergie et en chauffage. Quant aux immeubles d’habitation qui ne répondent plus aux normes actuelles de confort et de sécurité et sont devenus impropres au logement, ils devront être rénovés ou démolis.

Pour finir, le président a approuvé la conception du développement de la ville pour la période 2015-2016 qui sera publiée par les médias pour que les habitants en prennent connaissance et rapidement présentée au Cabinet des ministres pour adoption.