lundi, 13 avril 2015

Le président Berdymoukhamedov participe au Forum mondial de l’eau, en Corée du Sud

Le 7e Forum mondial de l’eau s’est ouvert à Daegu, en République de Corée, sur le thème « L’eau pour notre avenir », en présence de plusieurs chefs d’État et de gouvernement, parmi lesquels le président Gourbangouly Berdymoukhamedov, ainsi que des représentants de nombreux pays, des dirigeants des plus grandes organisations internationales, de scientifiques et de spécialistes.

Au cours de son intervention, le président turkmène a développé l’idée que le problème de l’eau ne doit pas être examiné aujourd’hui sans lien avec les plans mondiaux de développement, de sécurité écologique et de création d’un système d’approvisionnement stable en énergie.

Le Turkménistan estime également utile la tenue d’un dialogue interactif de haut niveau consacré à la Décennie internationale d’actions « Eau, source de vie » mise place par les Nations unies, dont les résultats peuvent servir de fondement à l’élaboration d’un programme à long terme spécialisé de l’ONU sur ces questions.

Le chef de l’État a exprimé l’assurance qu’une telle activité peut servir de base au travail de préparation d’un document universel des Nations unies sur l’eau. Il a demandé aux participants du Forum d’étudier cette proposition du Turkménistan.

Il s’est prononcé aussi en faveur de l’initiative de l’ONU de reconnaître l’accès à l’eau comme un droit de l’homme fondamental. « En Asie centrale, a-t-il expliqué, l’eau est le facteur le plus important pour définir le développement. Dans de telles conditions, seul un consensus régional peut assurer la coopération efficace des États. Telle est l’approche que le Turkménistan tient à favoriser. »

Cette année, le Turkménistan assure la présidence de la Commission intergouvernementale pour le développement durable des pays d’Asie centrale et le président Berdymoukhamedov a confirmé l’intention de son pas de soutenir activement la coopération internationale sur les questions de l’eau.