samedi, 30 mai 2015

L’Organisation de la coopération islamique se réunit au Koweït

Le Turkménistan a pris part à la 42e réunion du conseil des ministres des Affaires étrangères de l’Organisation de la coopération islamique qui s’est tenue les 27 et 28 mai dans la ville de Koweït. Les 57 délégations des pays membres de l’OCI se sont penchées sur les questions de la lutte contre l’extrémisme et le terrorisme, ainsi que le développement des relations mutuellement avantageuses entre les participants.

La délégation turkmène était dirigée par Rachid Meredov, vice-président du Cabinet et ministre des Affaires étrangères. Dans son intervention, il a souligné que, en se fondant sur les principes de neutralité, le Turkménistan est partisan de l’emploi des méthodes politiques et diplomatiques pour régler les problèmes qui se posent dans le monde.

M. Meredov a notamment proposé que l’OCI se serve de sa haute autorité morale pour prendre une part active à la sauvegarde de la paix et de la sécurité en Afghanistan, pays limitrophe du Turkménistan. Il a également mis en exergue les mesures concrètes prises par Achgabat pour soutenir économiquement l’Afghanistan et aider à l’intégration de ce pays à la coopération régionale.

En marge du sommet, le ministre des Affaires étrangères turkmène a eu des entretiens avec ses homologues d'Azerbaïdjan, d'Afghanistan, d'Arabie saoudite, des EAU, d'Oman, d'Égypte, de l’État palestinien, du Koweït, de Malaisie et du Pakistan, ainsi qu’avec le vice-ministre des Affaires étrangères du Kazakhstan et le représentant spécial du Secrétaire général des Nations unies sur les questions de l'Irak.

Une rencontre trilatérale entre les ministres des Affaires étrangères du Turkménistan, de l’Azerbaïdjan et de Turquie a également eu lieu. Elle a été consacrée aux questions du développement des relations entre ces trois pays dans les domaines politiques et diplomatiques, mais aussi économiques et énergétiques, avec les projets communs de gazoducs permettant, dans un proche avenir, de livrer le gaz turkmène et azerbaïdjanais vers la Turquie et l’Europe.