samedi, 06 juin 2015

Le système turkmène de liaison par satellite est opérationnel

Le premier satellite de communications turkmène TurkmenAlem 52°E, lancé le 28 avril dernier par un lanceur Falcon 9 v1.1 depuis Cap Canaveral, en Floride, et placé sur son orbite géostationnaire le 17 mai, a correctement passé tous les essais techniques. Le constructeur, le français Thales Alenia Space, a passé en conséquence le contrôle de l’appareil aux opérateurs turkmènes.

La cérémonie de mise en exploitation du système de liaison par satellite du Turkménistan s’est déroulée à Achgabat, en début de semaine, en présence des dirigeants du ministère des Communications et de l’Agence spatiale nationale, ainsi que de représentants de Thales Alenia Space et de Space Systems International Monaco, le partenaire du Turkménistan sur le projet.

Parmi les dizaines de canaux actifs du satellite, une partie sera utilisée par le Turkménistan et le reste concédé à Space Systems International Monaco en location à long terme. Le satellite est équipé de trois antennes dirigées respectivement vers l’est, le nord et le MENA (Proche-Orient et Afrique du Nord).

En plus des possibilités d’extension du réseau de télédiffusion turkmène, l’opérateur sera susceptible de louer un grand nombre de canaux à des chaînes de télévision étrangères. De plus, l’engin permet l’utilisation de la technologie de communications VSAT sur l’ensemble du Turkménistan.

Le satellite permettre au Turkménistan de jouer un rôle de transit pour la diffusion de chaînes entre l’Europe et l’Asie. Actuellement, plus de vingt sociétés de diffusion locales et étrangères qui couvrent le territoire du Turkménistan ont manifesté l’intention de bénéficier des services du satellite et présenté les demandes correspondantes.