samedi, 20 juin 2015

Programme de coopération entre le Turkménistan et la Banque islamique de Développement

Lors de la réunion du Cabinet des ministres, le vice-président chargé de l’Économie et des Finances, Annamoukhammet Gotchiev, a fait le point sur le programme de coopération entre la Banque islamique de Développement (BID) et le Turkménistan. Il rapportait les résultats d’une rencontre de travail à Achgabat avec des représentants de l’établissement.

Les entretiens ont porté sur les questions de développement de la coopération bilatérale et les possibilités de participation de la BID à différents projets dans les domaines du transport, des communications et du soutien aux PME que le Turkménistan prévoit de réaliser entre 2016 et 2018.

Parmi les projets prévus figurent la modernisation des autoroutes Madav-Esseguly et Mary-Serhetabat, la réalisation d’une ligne de chemin de fer reliant la ville turkmène d’Atamyrat à celle d’Akina, en Afghanistan, la construction des aéroports d’Atamyrat et de Garabogaz, l’achat de tankers et de différents navires, ainsi que la pose d’une ligne de fibre optique entre Türkmenbaşy et Bakou.

Le président Berdymoukhamedov a noté l’intérêt croissant des instituts financiers étrangers, notamment de la BID, pour le marché turkmène.

Fondée en 1973 par les États membres de l’Organisation de la Conférence islamique, la BID a son siège à Djeddah en Arabie saoudite. Elle réunit actuellement 60 pays dans le but de financer, directement ou indirectement, des projets à grande échelle qui demande des investissements importants.