vendredi, 26 juin 2015

L’eau au menu des consultations politiques turkméno-espagnoles à Madrid

Des consultations politiques au niveau des vice-ministres des Affaires étrangères entre le Turkménistan et l’Espagne se sont tenues aujourd’hui à Madrid. Ignacio Ybáñez, secrétaire d’État, et le vice-ministre Vepa Hadjiev, ont tenu les premières négociations bilatérales depuis l’établissement des relations diplomatiques entre les deux pays, en 1992.

Les délégations ont passé en revue la situation des relations entre les deux pays et identifié les domaines où il était possible de les développer, dans la perspective d’augmenter les échanges commerciaux et les investissements. Dans ce sens, la partie turkmène a confirmé son intérêt pour les secteurs de l’énergie et de l’eau, notamment la gestion des ressources hydrauliques, un aspect qui constitue depuis longtemps une priorité pour les autorités espagnoles.

La partie espagnole a proposé de faire bénéficier le Turkménistan de l’expérience accumulée dans « l’utilisation des ressources hydrauliques et l’aménagement des bassins fluviaux ». Madrid pourrait ainsi assister Achgabat dans l’amélioration de la gestion de l’eau, une ressource inégalement répartie en Asie centrale.

M. Ybáñez a affirmé le plein appui de l’Espagne au programme de l’Union européenne pour potentialiser ses relations avec les pays d’Asie centrale par le renforcement du dialogue politique et du commerce, et leur développement par la coopération.

Les deux pays sont convenus de poursuivre les consultations politiques, de manière à potentialiser le partenariat entre les deux pays et leur coopération dans le cadre des organisations internationales, à commencer par les Nations unies.

L’élargissement des liens commerciaux et économiques, selon les parties, passe aussi par la tenue de forums d’affaires bilatéraux, en Espagne et au Turkménistan.