dimanche, 28 juin 2015

Traité d’amitié et de coopération turkméno-chinois

Le Turkménistan et la Chine ont échangé, à Achgabat, les instruments de ratification du Traité d’amitié et de coopération qui unit les deux pays. La partie turkmène était représentée par le vice-président du Cabinet et ministre des Affaires étrangères Rachid Meredov, et la partie chinoise par l’ambassadeur de la République populaire de Chine au Turkménistan, Xiao Qinghua.

Le traité a été signé le 12 mai 2014, à l’issue de la visite officielle du président Gourbangouly Berdymoukhamedov en Chine. Il a été par la suite ratifié par les Parlements des deux pays.

Lors de la cérémonie d’échange des instruments de ratifications, les deux parties ont mis l’accent sur le symbole qu’il constitue : celui de l’expérience positive de la coopération politique, diplomatique, économique et commerciale, ainsi que culturelle et sociale entre Achgabat et Pékin.

Le document met également en lumière les principaux domaines de coopération entre les deux pays sur le long terme. Le Turkménistan et la Chine insistent sur le caractère stratégique de leur partenariat dans le domaine de l’économie.

Le point clé de l’interaction entre les deux pays est sans conteste, selon les intervenants, la construction à partir de 2009 du gazoduc qui fournit du gaz turkmène à la Chine, via l’Ouzbékistan et le Kazakhstan.