mercredi, 23 avril 2014

Achgabat célèbre les coursiers Akhal-Teke

Dans le cadre d’un concours artistique, l’Académie des Arts du Turkménistan organise une exposition des œuvres des participants – peintures, sculptures, tapisseries, bijoux, photos, illustrations – consacrées à un sujet bien particulier : la beauté des chevaux turkmènes, les célèbres Akhal-Teke.

Les résultats seront connus le Jour du Coursier turkmène, qui a lieu traditionnellement le dernier dimanche d’avril. Quatre cent vingt œuvres sont exposées.

 L’Akhal-Teke, est une race très ancienne de cheval de selle originaire d’Asie centrale, des oasis du désert de Karakorum. Ces coursiers sont élevés traditionnellement par le peuple des Tekes du Turkménistan. Les haras d’Achgabat sont très renommés. Particulièrement rapide, il est également endurant et robuste. La robe aux reflets dorés de certains d’entre eux lui a valu le surnom de « cheval d’or ».

Les Turkmènes sont fiers de l'Akhal-Teke qui figure d'ailleurs au centre des armoiries du pays.