Des projets énergétiques et industriels, la coopération dans les domaines des investissements et des transports ont été au cœur des entretiens entre le président Gourbangouly Berdymoukhamedov et le Premier ministre japonais Shinzo Abe, en visite officielle au Turkménistan.

Les négociations, au format étroit puis élargi, ont également porté sur le renforcement du système de stabilité et de sécurité en Asie centrale, dans l’ensemble de la région Asie-Pacifique et dans le monde.


Selon les données officielles turkmènes, il est prévu de lancer, en 2016 au Turkménistan, la construction de 428 grands projets industriels pour un coût total de 10 milliards USD.

Parmi ces projets, 220 font partie du programme d’investissements à grande échelle mis en place par le gouvernement du pays. Parmi les plus importantes, il convient de citer le gazoduc international Turkménistan-Afghanistan-Pakistan-Inde, dont les travaux topographiques sont en voie d’achèvement sur le tronçon turkmène et donc la construction doit commencer dans les prochaines semaines, d'après des informations publiées récemment.


Le projet TAPI entre dans sa phase de réalisation pratique – Accord turkméno-japonais sur le gisement Galkynych – Fin des travaux du gazoduc Est-Ouest

Le projet de gazoduc Turkménistan-Afghanistan-Pakistan-Inde (TAPI) est en passe d’entrer dans sa réalisation pratique. Les études topographiques sont terminées pour les 160 premiers kilomètres sur les 200 que compte le tronçon turkmène entre le gisement de Galkynych et la frontière afghane. Parallèlement, les recherches géotechniques ont été accomplies sur 50 km, ce qui permet de lancer la construction des premiers tronçons de la conduite. Les travaux de préparation se terminent dans la zone du Karakoum et vont commencer dans les régions montagneuses, frontalières de l’Afghanistan.


Lors de sa visite officielle en Ouzbékistan, le président Gourbangouly Berdymoukhamedov a eu des entretiens avec son homologue ouzbek Islam Karimov. Les chefs d’État ont fait un large tour d’horizon des relations bilatérales et de la coopération entre leurs deux pays.

Une partie de la réunion a été consacrée aux principaux dossiers d’actualité, régionaux et internationaux, notamment la situation en Afghanistan, sur laquelle ils sont d’accord sur l’impossibilité d’établir la paix dans ce pays par la force militaire. Les questions de coopération en matière de lutte contre le terrorisme, le crime organisé et le trafic de stupéfiants ont également été abordées.


Une réunion élargie du gouvernement turkmène a été consacrée au bilan du développement socio-économique du pays pour les neuf premiers mois de l’année en cours.

Selon les remarques préliminaires du président Berdymoukhamedov, la politique du gouvernement a permis de réduire l’influence de la crise financière et économique mondiale sur l’économie du pays tout en soutenant le rythme de croissance du PIB à 8,3 %.

Par rapport à la même période de l’année dernière, le rapport de croissance a été de 103,5 pour l’industrie, de 112,6 pour la construction, de 111,9 pour le secteur des transports, de 112,5 pour le commerce, de 112,3 pour l’agriculture et de 111,8 pour le secteur tertiaire.