Des consultations politiques au niveau des vice-ministres des Affaires étrangères entre le Turkménistan et l’Espagne se sont tenues aujourd’hui à Madrid. Ignacio Ybáñez, secrétaire d’État, et le vice-ministre Vepa Hadjiev, ont tenu les premières négociations bilatérales depuis l’établissement des relations diplomatiques entre les deux pays, en 1992.

Les délégations ont passé en revue la situation des relations entre les deux pays et identifié les domaines où il était possible de les développer, dans la perspective d’augmenter les échanges commerciaux et les investissements. Dans ce sens, la partie turkmène a confirmé son intérêt pour les secteurs de l’énergie et de l’eau, notamment la gestion des ressources hydrauliques, un aspect qui constitue depuis longtemps une priorité pour les autorités espagnoles.


Dans le but d’étudier les problèmes organisationnels, légaux, commerciaux et techniques posés par le futur approvisionnement de l’Europe en gaz turkmène, le Turkménistan, l’Azerbaïdjan la Turquie et l’Union européenne travaillent à mettre en place un groupe de travail au niveau des vice-ministres de l’Énergie, a annoncé un responsable de la Commission européenne.

La composition du groupe de travail et son calendrier pour 2015 doit être approuvé par les parties au cours du prochain moins. Dans le même temps, les conversations sur la construction du gazoduc transcaspien entre le Turkménistan et l’Azerbaïdjan par le fond de la mer Caspienne se poursuivent.


Au cours de la réunion du Cabinet des ministres, il a été procédé à l’examen d’un rapport sur la récente visite d’une délégation gouvernementale turkmène à Berlin qui a mis en lumière les perspectives de coopération entre les deux pays, notamment dans les domaines du commerce et de l’économie, du pétrole et du gaz, de l’énergie, ainsi que du transport.

Une attention toute particulière a été portée sur les possibilités pour les parties de mettre en œuvre des projets de haute technologie dans divers secteurs. Dans ce cadre, la délégation turkmène a rencontré des responsables d’organisations financières et d’entreprises commerciales et industrielles allemandes.


Lors de la réunion du Cabinet des ministres, le vice-président chargé de l’Économie et des Finances, Annamoukhammet Gotchiev, a fait le point sur le programme de coopération entre la Banque islamique de Développement (BID) et le Turkménistan. Il rapportait les résultats d’une rencontre de travail à Achgabat avec des représentants de l’établissement.

Les entretiens ont porté sur les questions de développement de la coopération bilatérale et les possibilités de participation de la BID à différents projets dans les domaines du transport, des communications et du soutien aux PME que le Turkménistan prévoit de réaliser entre 2016 et 2018.


Un forum consacré à la « Coopération internationale dans le domaine des migrations et de la préparation aux situations d’urgence » s’est tenu au ministère des Affaires étrangères, à Achgabat. Organisé par le gouvernement turkmène et le bureau régional de l’Organisation internationale pour les migrations (OIM), il a réuni des envoyés des pays d’Asie centrale et de l’Afghanistan, des représentants des missions diplomatiques accréditées au Turkménistan et les médias turkmènes et étrangers.