Lors de la réunion du Cabinet des ministres, le vice-président et ministre des Affaires étrangères Rachid Meredov a fait son rapport sur la préparation de la 69e session de l’Assemblée générale des Nations unies qui se tiendra à New York, à partir du 16 septembre 2014.

Le Turkménistan compte participer aux débats sur plusieurs dossiers importants dans le contexte actuel. La délégation turkmène va faire un certain nombre de propositions et de déclarations :


Lors de sa remise des lettres de créance, le premier ambassadeur du Kirghizistan à Achgabat, Djanych Roustenbekov, a eu un entretien avec le président Gourbangouly Berdymoukhamedov. Les deux hommes ont évoqué les perspectives pour la création d’un partenariat dans les domaines du commerce, de l’économie, de la culture et des problèmes humanitaires.

Le président turkmène a proposé de prendre les décisions nécessaires pour établir une commission intergouvernementale de coopération, de manière à disposer d’un moyen privilégié d’interaction.


Le président Berdymoukhamedov a posé la première pierre d’une usine d’urée (carbamide) de 1,3 milliard USD construite à Garabogaz, pour le compte de la société d’État Turkmenkhimia, par un consortium international composé des sociétés GAP Inşaat, filiale de Çalık Holding (Turquie), et Mitsubishi Corporation (Japon). Les présidents des deux entreprises, respectivement Ahmet Çalık et Ken Kobayashi étaient présents à la cérémonie. La construction est financée à 85 % par la Japan Bank for International Cooperation (JBIC) et le reste par l'État turkmène.

La production de l’usine sera de 1,155 million de tonnes par an et elle entrera en service en 2016. À ce moment, la production turkmène d’engrais azotés dépassera les deux millions de tonnes.


Le Turkménistan développe ses unités de production d’électricité de manière à augmenter ses exportations vers l’Afghanistan et commencer à fournir le Pakistan et le Tadjikistan vers 2018. Au cours de la dernière réunion du Cabinet des ministres, le vice-président chargé de l’énergie, Mourat Artykov, a présenté un rapport sur la situation dans le domaine de l’énergie électrique et les efforts consentis pour développer le secteur.

Actuellement, des lignes à haute tension sont construites jusqu’à la frontière afghane et, à partir de là, elles pourront alimenter non seulement le Pakistan et le Tadjikistan, mais aussi d’autres pays voisins, comme l’Iran et, par-delà, la Turquie et les pays du Caucase, ainsi que, vers le nord, le Kazakhstan.


Au cours de la 4e réunion de la Commission intergouvernementale Turkménistan-Pakistan qui s’est tenue à Islamabad, une partie importante des négociations a concerné l’état de la construction du gazoduc international TAPI (Turkménistan, Afghanistan, Pakistan, Inde).

La partie turkmène a confirmé l’importance de la mise en service de l’ouvrage en 2015. D’une capacité de 35 milliards de m3 de gaz naturel par an, qui sera alimenté par le gisement turkmène de Galkynych.

Les accords sur l’achat et la vente de gaz avec State Gas Systems du Pakistan et l’indien Gail Ltd. ont été signés en mai 2012, et avec la Corporation afghane de Gaz en juillet 2013. Un accord de service a été conclu avec la Banque asiatique pour le Développement en novembre dernier.

Des sociétés internationales comme Chevron, Exxon Mobil, BP, BG Group, RWE, Petronas ont exprimé l'intention de participer au projet.