L’Énergie a été le principal sujet de discussion de la rencontre des présidents du Turkménistan, Gourbangouly Berdymoukhamedov, et de la Turquie, Abdullah Gül, qui s’est tenue à Ankara, le 3 juin.

Les deux présidents ont évoqué les importantes questions de la coopération dans la sphère énergétique et, tout particulièrement, les livraisons de gaz à l’Europe via la Turquie. Ankara souhaite augmenter l’importance des volumes de gaz qui transitent par son sol et il est impossible d’y parvenir sans le Turkménistan.


Le sommet du Conseil Turcique se tiendra les 4 et 5 juin dans la ville turque de Bodrum. Pour la première fois, le président du Turkménistan Gourbangouly Berdymoukhamedov devrait y participer, selon le secrétariat de l’organisation.

Le sommet sera précédé par une réunion préparatoire des hauts-fonctionnaires les 2 et 3 juin, puis ce sera au tour des ministres des Affaires étrangères de se réunir le 4. Les chefs d’État se rencontreront le 5 juin.

Le Conseil Turcique a été créé par un accord signé en octobre 2009 à Nakhitchevan par l'Azerbaïdjan, le Kazakhstan, le Kirghizistan et la Turquie.


(TDH, Turkmenistan.ru) Le président Gourbangouly Berdymoukhamedov a effectué une visite de travail dans la province de Balkan pour inspecter notamment l’avancement du projet de Port international de Türkmenbaşy et des perspectives de construction de nouvelles infrastructures de transport sur la côte caspienne.

À cette occasion, le président a reçu l’homme d’affaires turc Ahmet Çalyk, président de Çalyk Holding dont la filiale, Gap Inşaat, a remporté l’appel d’offres pour la réalisation du port international. M. Çalyk a informé le président des développements récents du projet.

Après la rencontre, le président a assisté à une présentation du programme de construction des infrastructures de service pour le nouveau port.



Les ministres des Affaires étrangères d’Azerbaïdjan, Elmar Mammadiarov, du Turkménistan, Rachid Meredov, et de Turquie, Ahmet Davutoglu, réunis à Bakou pour une rencontre tripartite ont adopté un texte commun appelé « Déclaration de Bakou ».

Le document met l’accent sur la nécessité de répondre aux défis et aux menaces du monde moderne, l’importance de développer le partenariat dans les secteurs d’intérêt mutuel et de renforcer la coopération dans le cadre des organisations internationales. Le texte souligne aussi la contribution des trois pays dans la coopération pour la sécurité régionale, la stabilité et le développement de la région.


Le 5e congrès international du Gaz qui vient de se tenir à Achgabat, a mis en évidence les perspectives de développement du Turkménistan non seulement dans le domaine du gaz, mais également du pétrole.

Ainsi, le directeur de l’Agence d’État pour l’Exploitation des Ressources en hydrocarbures, Iagchygueldi Kakaïev, a annoncé que les ressources offshore en hydrocarbures du Turkménistan dans la Caspienne attirent 55 % des investissements étrangers. Le secteur turkmène de la mer comprend 32 blocs de licences dont cinq d’entre eux sont exploités par des étrangers.