Le 5e congrès international du Gaz qui vient de se tenir à Achgabat, a mis en évidence les perspectives de développement du Turkménistan non seulement dans le domaine du gaz, mais également du pétrole.

Ainsi, le directeur de l’Agence d’État pour l’Exploitation des Ressources en hydrocarbures, Iagchygueldi Kakaïev, a annoncé que les ressources offshore en hydrocarbures du Turkménistan dans la Caspienne attirent 55 % des investissements étrangers. Le secteur turkmène de la mer comprend 32 blocs de licences dont cinq d’entre eux sont exploités par des étrangers.


Monument de Magtymguly, à AchgabatLes commémorations du Jour de la Renaissance, de l’Unité et de la poésie de Magtymguly Pyragy se sont déroulées le dimanche 18 mai. Les cérémonies ont commencé à Achgabat par le dépôt de gerbes au Monument à la Constitution et au Monument à Magtymguly sur la place centrale de la capitale turkmène.

L’événement central de la journée a été une fête du chant et de la musique à laquelle ont participé les meilleurs interprètes du pays, des ensembles de musique et de danse, ainsi que des groupes folkloriques.

Des événements similaires ont eu lieu sur les places centrales de toutes capitales régionales et les principales villes du pays.


Dans le cadre des Journées de la culture du Turkménistan à Almaty, au Kazakhstan, s’est tenu un forum consacré au 290e anniversaire de la naissance du grand classique de la littérature turkmène, Magtymguly Pyragy.

Magtymguly fut un poète, philosophe et leader spirituel turkmène dont l’œuvre porte sur une grande diversité de thèmes : mystiques, lyriques, religieux, sociaux ou encore patriotiques. Il eut une action importante pour assurer l’autonomie du peuple turkmène au xviiie siècle.

Des rencontres entre des écrivains et poètes des deux pays ont été organisées à la Bibliothèque centrale du Kazakhstan, ainsi qu’à l’Union des Écrivains.


Dans le cadre d’un concours artistique, l’Académie des Arts du Turkménistan organise une exposition des œuvres des participants – peintures, sculptures, tapisseries, bijoux, photos, illustrations – consacrées à un sujet bien particulier : la beauté des chevaux turkmènes, les célèbres Akhal-Teke.

Les résultats seront connus le Jour du Coursier turkmène, qui a lieu traditionnellement le dernier dimanche d’avril. Quatre cent vingt œuvres sont exposées.


(CCFT, Turkmenistan.ru) Lors de la réunion du Cabinet turkmène, le 5 avril, il a été annoncé qu'une Journée de l’Économie turkmène en France se tiendra à Paris, le 11 juillet 2014.

Les ministères et départements impliqués ont reçu des instructions pour préparer les différentes manifestations en coordination avec la Chambre de Commerce et signer l’accord nécessaire avec le partenaire français, la Chambre de Commerce France-Turkménistan.