Bienvenue sur le site de la CCFT, la Chambre de Commerce France - Turkménistan !

Le président Berdymoukhamedov avec Gilles Rémy

Riverain de la mer Caspienne, le Turkménistan est un pays doté de ressources minérales, culturelles et humaines exceptionnelles. Un pays qui dès son indépendance s’est ouvert à la présence française et aux entreprises les plus représentatives de notre savoir-faire industriel.

Il est de l’intérêt de la France, de son rayonnement international et de son économie, de renforcer les liens de coopération noués au cours de ces deux dernières décennies. Il est essentiel pour nos entreprises de se renforcer dans ce pays au potentiel considérable.

C’est l’objectif de la Chambre de Commerce France-Turkménistan qui se veut le porte-parole des intérêts communs des milieux d’affaires français.

Gilles Rémy

Président de la CCFT

 


La CCFT adresse ses sincères félicitations à Alexei Rechov, Directeur général de Bouygues Turkmène, membre du bureau directeur de la CCFT, pour sa nomination au grade de chevalier de l'ordre national du mérite.
A la tête d'une équipe d'experts turkmènes et français du bâtiment, M. Rechov porte haut le savoir-faire de son entreprise au Turkménistan et en Asie-centrale. Cette distinction atteste l'appréciation de la France pour son engagement.


Forum économique de la Caspienne. Avaza, Turkménistan, 11-12 août 2019 : forte présence économique française

Ouvert le jour du premier anniversaire de la signature du traité sur le statut de la mer Caspienne, ce premier Forum a accueilli les Premiers ministres des cinq États riverains et plusieurs centaines d'hommes d'affaires. La présence économique française était de loin la plus importante et la plus visible de tous les pays occidentaux (Bouygues, CIFAL, Crédit agricole, Schneider, Thales, Vinci). La Chambre de Commerce France-Turkménistan était représentée par Gilles Rémy, par ailleurs PDG de CIFAL.

Les stands imposants des grandes entreprises françaises ont témoigné de l'importance des contrats en cours ou à venir. Bouygues présentait l'avancement de son chantier de centre de conférences et d'hôtel, livrables en 2020. Thales, partenaire stratégique du Turkménistan dans l'aéronautique et le spatial, a signé un partenariat de coopération avec l'institut des communications et des technologies d'Achgabat. Le stand Thales a mis en avant l'avance technologique et les références de l'entreprise dans les hautes technologies et précisément dans les systèmes de satellites d'observation.

site 1Après que son vice-président a été reçu en audience par le président du Turkménistan, Vinci Construction Grands Projets a présenté sur son stand ses références dans les grands projets complexes et de prestige. 

Ce premier Forum aura permis de constater les progrès des coopérations régionales et les opportunités renforcées en terme de marchés dans cette région, particulièrement pour nos entreprises qui y sont déjà implantées.

 Pour en savoir plus, cliquez ici


Actualité turkmène :


 

La loi budgétaire pour 2020 a été promulguée

vendredi, 06 décembre 2019

Le budget du Turkménistan adopté fin novembre par les députés du Mejlis a acquis force de loi après sa promulgation par le président Berdymoukhamedov.

Le décret correspondant commence par donner quitus au gouvernement pour le budget de 2019, avec des recettes d’un montant de 84 391,7 millions TMT (manats turkmènes), c’est-à-dire l’équivalent de 24,11 milliards USD[1], et des dépenses de 84 291,7 millions TMT (soit 24,08 milliards USD).

Le budget pour 2020 se situe un peu en retrait sur celui de 2019 puisque les recettes se montent à 76 443,2 millions TMT (21,84 milliards USD) et les dépenses à 76 343,2 millions TMT (21,81 milliards USD).

Les présidents des pays d’Asie centrale se retrouvent à Tachkent

dimanche, 01 décembre 2019

Tachkent, la capitale de l’Ouzbékistan, a accueilli la deuxième réunion consultative des chefs des États d’Asie centrale. Le but de la conférence était d’initier une convergence des cinq pays concernés pour parvenir, à terme, à une intégration économique et une entente politique face aux défis internationaux. Il s’agissait, lors de cette rencontre, de discuter des moyens de rapprochement entre les cinq pays du format et de relever des défis communs.

Les participants à ce sommet étaient les présidents Chavkat Mirziïoïev de l’Ouzbékistan, Sooronbay Jeenbekov du Kirghizistan, Emomali Rakhmon du Tadjikistan et Gourbangouly Berdymoukhamedov du Turkménistan. Le Kazakhstan n’était pas représenté par son chef de l’État en titre, mais par Noursoultan Nazarbaïev, le premier président de la république qui a quitté ses fonctions en mars 2019.