Bienvenue sur le site de la CCFT, la Chambre de Commerce France - Turkménistan !

Le président Berdymoukhamedov avec Gilles Rémy

Riverain de la mer Caspienne, le Turkménistan est un pays doté de ressources minérales, culturelles et humaines exceptionnelles. Un pays qui dès son indépendance s’est ouvert à la présence française et aux entreprises les plus représentatives de notre savoir-faire industriel.

Il est de l’intérêt de la France, de son rayonnement international et de son économie, de renforcer les liens de coopération noués au cours de ces deux dernières décennies. Il est essentiel pour nos entreprises de se renforcer dans ce pays au potentiel considérable.

C’est l’objectif de la Chambre de Commerce France-Turkménistan qui se veut le porte-parole des intérêts communs des milieux d’affaires français.

Gilles Rémy

Président de la CCFT

La CCFT reçoit M. Vepa Hajiyev, premier vice-ministre des Affaires étrangères du Turkménistan en France.

Les membres de la CCFT et leurs invités ont eu l'honneur et le plaisir d'accueillir le 20 novembre 2017 M. Vepa Hajiyev, premier vice-ministre des Affaires étrangères du Turkménistan pour un échange de vues sur l'évolution économique et les perspectives de développement de son pays.
Cette réunion qui s'inscrivait en marge d'entretiens tenus avec les responsables du ministère de l'Europe et des Affaires Etrangères, a permis aux entreprises d'exposer à l'hôte du jour leurs projets mais également les difficultés qu'ils pouvaient rencontrer.

S'exprimant avec grande franchise, M. Hajiyev qui a distingué le rôle éminent de la Chambre de commerce France-Turkménistan, n'a éludé aucune question et s'est employé à souligner les opportunités offertes par l'ambitieux plan de développement de 60 milliards d'euros lancé par le président, un plan visant à la poursuite du développement des infrastructures de base mais également à la promotion du secteur privé turkmène et à son ouverture à des partenariats internationaux.

Le premier vice-ministre s'est plu à souligner la qualité des relations franco-turkmènes et rappelé l'importance des aspects politiques de ces relations. Dans cet esprit, il a appelé de ses voeux la tenue de la commission intergouvernementale pour la coopération économique en 2018 afin de relancer très concrètement les relations économiques et commerciales.


Actualité turkmène :


 

Une exposition à Achgabat met en lumière la politique de substitution des importations

lundi, 04 décembre 2017

La politique menée par le Turkménistan qui consiste à substituer des biens importés par des produits fabriqués à l’intérieur du pays a été mise à l’honneur par une exposition qui s’est tenue à Achgabat du 2 au 4 décembre, dans le grand hall de Chambre de Commerce et d’Industrie.

Officiellement intitulée « Exposition internationale des technologies de production des produits de substitution aux importations », elle a permis de présenter les réalisations déjà effectives dans le domaine et d’ouvrir une perspective sur le futur en montrant également les technologies et les équipements présents, réalisés par des partenaires étrangers, qui permettront d’aller plus loin dans cette politique par la mise en place de capacités de substitution encore plus importantes.

La 28e session de la Charte internationale de l’Énergie s’est tenue à Achgabat

jeudi, 30 novembre 2017

L’hôtel Oguzkent d’Achgabat a servi de cadre à la 28e session de la Charte internationale de l’Énergie dont le Turkménistan assure actuellement la présidence tournante. Des dirigeants et responsables des 49 États membres et observateurs ont participé aux travaux, ainsi que 12 organisations internationales et régionales, et les représentants de 14 des plus importantes sociétés travaillant dans le domaine de l’énergie.

Les participants ont travaillé autour du thème retenu pour les débats, « La mobilisation des investissements pour l’énergie durable du futur et la diversification de ses routes de transport ». Il a servi de plateforme aux responsables des différents pays et aux dirigeants des entreprises énergétiques pour engager un débat constructif sur les politiques à adopter dans le domaine de la sécurisation des approvisionnements énergétiques.