Bienvenue sur le site de la CCFT, la Chambre de Commerce France - Turkménistan !

Le président Berdymoukhamedov avec Gilles Rémy

Riverain de la mer Caspienne, le Turkménistan est un pays doté de ressources minérales, culturelles et humaines exceptionnelles. Un pays qui dès son indépendance s’est ouvert à la présence française et aux entreprises les plus représentatives de notre savoir-faire industriel.

Il est de l’intérêt de la France, de son rayonnement international et de son économie, de renforcer les liens de coopération noués au cours de ces deux dernières décennies. Il est essentiel pour nos entreprises de se renforcer dans ce pays au potentiel considérable.

C’est l’objectif de la Chambre de Commerce France-Turkménistan qui se veut le porte-parole des intérêts communs des milieux d’affaires français.

Gilles Rémy

Président de la CCFT


Gilles Rémy invité d'Ali Laïdi, le 22 mai 2018, sur France 24.

Gilles Rémy invité, le 22 mai, de l’émission d’Ali Laïdi, l’entretien de l’intelligence économique, sur France 24. 

 


Le gazoduc TAPI, un projet stratégique gage de paix et de stabilité en Asie centrale et du Sud

Avec le lancement de la construction du tronçon afghan du gazoduc TAPI (Turkménistan-Afghanistan-Pakistan-Inde), en février dernier, ce projet colossal destiné à fournir les pays traversés en gaz naturel turkmène s’est enfin ancré dans le réel. Dans cet article (en anglais), M. Gilles Rémy, président de CIFAL, examine les avantages économiques et politiques – mais aussi les risques – que le nouveau gazoduc apportera aux pays concernés, ainsi que les implications pour l’Union européenne et la Russie. Voir l'article

TAPI Gas Pipeline: A Strategic Project Contributing to Peace and Stability in Central and South Asia

 


Actualité turkmène :


 

Perspectives ouvertes par l’entrée du Turkménistan à l’ECOSOC

lundi, 02 juillet 2018

Le 13 juin dernier, au cours de la 72e Assemblée générale des Nations unies, à New York, le Turkménistan a été élu au Conseil économique et social des Nations unies (ECOSOC) pour les années 2019-2021.

Le Conseil est composé de 54 États membres élus par tiers (18 membres par an), pour un mandat de trois ans qui débute le 1er janvier de l’année suivant l’élection. Il est le cœur de l’organisation onusienne dans la mesure où il coordonne les activités des Nations unies, de ses agences et organisations spécialisées dans les domaines de l’économie, du social, de la santé et de l’éducation. À lui tout seul, il gère 70 % des ressources humaines et financières de l’ensemble du système onusien.

L’avenir s’éclaircit pour le gazoduc Transcaspien

dimanche, 24 juin 2018

Le projet de Convention sur le statut légal de la mer Caspienne prévoit que les cinq pays riverains auront le droit de poser des câbles et des pipelines dans les profondeurs sous-marines.

 

Après seize années de négociations et de débats, les cinq pays riverains de la Caspienne se sont mis d’accord sur le texte destiné à fixer définitivement le statut légal de cette mer fermée. Le 22 juin, le gouvernement russe a publié un décret, signé la veille par le Premier ministre Dmitri Medvedev, approuvant le projet et incitant le président Vladimir Poutine à signer la Convention, en compagnie des autres chefs des États concernés (Azerbaïdjan, Iran, Kazakhstan et Turkménistan), lors d’un sommet qui devrait se tenir dans les prochains mois.