Bienvenue sur le site de la CCFT, la Chambre de Commerce France - Turkménistan !

Le président Berdymoukhamedov avec Gilles Rémy

Riverain de la mer Caspienne, le Turkménistan est un pays doté de ressources minérales, culturelles et humaines exceptionnelles. Un pays qui dès son indépendance s’est ouvert à la présence française et aux entreprises les plus représentatives de notre savoir-faire industriel.

Il est de l’intérêt de la France, de son rayonnement international et de son économie, de renforcer les liens de coopération noués au cours de ces deux dernières décennies. Il est essentiel pour nos entreprises de se renforcer dans ce pays au potentiel considérable.

C’est l’objectif de la Chambre de Commerce France-Turkménistan qui se veut le porte-parole des intérêts communs des milieux d’affaires français.

Gilles Rémy

Président de la CCFT

 


Forum économique de la Caspienne. Avaza, Turkménistan, 11-12 août 2019 : forte présence économique française

Ouvert le jour du premier anniversaire de la signature du traité sur le statut de la mer Caspienne, ce premier Forum a accueilli les Premiers ministres des cinq États riverains et plusieurs centaines d'hommes d'affaires. La présence économique française était de loin la plus importante et la plus visible de tous les pays occidentaux (Bouygues, CIFAL, Crédit agricole, Schneider, Thales, Vinci). La Chambre de Commerce France-Turkménistan était représentée par Gilles Rémy, par ailleurs PDG de CIFAL.

Les stands imposants des grandes entreprises françaises ont témoigné de l'importance des contrats en cours ou à venir. Bouygues présentait l'avancement de son chantier de centre de conférences et d'hôtel, livrables en 2020. Thales, partenaire stratégique du Turkménistan dans l'aéronautique et le spatial, a signé un partenariat de coopération avec l'institut des communications et des technologies d'Achgabat. Le stand Thales a mis en avant l'avance technologique et les références de l'entreprise dans les hautes technologies et précisément dans les systèmes de satellites d'observation.

site 1Après que son vice-président a été reçu en audience par le président du Turkménistan, Vinci Construction Grands Projets a présenté sur son stand ses références dans les grands projets complexes et de prestige. 

Ce premier Forum aura permis de constater les progrès des coopérations régionales et les opportunités renforcées en terme de marchés dans cette région, particulièrement pour nos entreprises qui y sont déjà implantées.

 Pour en savoir plus, cliquez ici


Visite de M. Jean-Baptiste Lemoyne, Secrétaire d’État auprès du ministre de l’Europe et des Affaires étrangères à Achgabat (14 - 16 avril 2019)

M. Jean-Baptiste Lemoyne a effectué une visite à Achgabat du 14 au 16 avril 2019 au cours de laquelle il a rencontré les autorités gouvernementales et tenu avec son homologue turkmène en charge du commerce et des relations économiques extérieures, la 3ème session de la Commission mixte franco-turkmène pour la coopération économique. Le format nouveau retenu a permis d’associer les entreprises françaises pilotées par la Chambre de Commerce France-Turkménistan. Gilles Rémy , président de la CCFT, a présenté l’activité de la Chambre et a introduit les présentations de chacune de ces entreprises en qualité de modérateur. Le résultat de ces travaux a fait l’objet d’un relevé de conclusions signé par les deux ministres.

15avril2019 2Caractérisée par des échanges intergouvernementaux de haut niveau et des contacts interentreprises très utiles, cette visite, la première d’un ministre français depuis 2013, a permis de relancer très concrètement le dialogue bilatéral et d’envisager des perspectives dans les secteurs de la construction et des hautes technologies numériques et des transports, notamment. Une opération d’autant plus importante et nécessaire au moment où les divers pays partenaires du Turkménistan, principalement asiatiques, redoublent d’efforts pour accompagner ce pays dans sa politique de développement soutenable. Le ministre a tenu à féliciter publiquement la CCFT pour sa contribution à la réussite de cet évènement.

Lire l'allocution de M. Gilles Rémy :  Français | Russe


Actualité turkmène :


 

Visite officielle du président Berdymoukhamedov en Italie

samedi, 09 novembre 2019

Le chef de l’État turkmène a effectué en Italie une visite officielle de deux jours focalisée sur les relations économiques et commerciales entre les deux pays. Preuve de l’importance de ce sujet, un grand Forum des entreprises était organisé à Milan, le jour même de son arrivée, a réuni des représentants des secteurs publics et privés turkmènes et italiens. Les participants ont notamment discuté des possibilités de développement de la coopération dans les domaines de l’énergie, de la production de gaz et de pétrole, des télécommunications, des transports et d’autres secteurs à riche potentiel. Une exposition présentant les réalisations économiques et la culture du Turkménistan s’est également tenue à Milan.

Dans le même temps, à Rome, le président Berdymoukhamedov a commencé sa visite par un petit-déjeuner de travail avec des chefs d’entreprise italiens et européens de premier plan, notamment les dirigeants des sociétés Danieli, ENI, Leonardo SpA, Maire Tecnimont, Valvitalia, Thales Alenia Space, Bonatti, SACE, Pietro Fiorentini et d’autres.

Nouvelle loi sur l’Union des Industriels et Entrepreneurs

mardi, 05 novembre 2019

L’Union des Industriels et Entrepreneurs du Turkménistan (UIET) est souvent présentée comme une association ou un syndicat représentant le patronat du pays. Elle est plus que cela : cet organisme public, fondé en 2008 à Achgabat, réunit des chefs d’entreprise du secteur privé, indépendamment de leur taille, dans le but d’exprimer et de protéger les droits et intérêts légitimes de ses membres, ainsi que de promouvoir le développement de l’esprit d’entreprise au Turkménistan. En 2013, l’UIET a été autorisée à créer le Parti des Industriels et Entrepreneurs, qui est devenu la deuxième formation politique du pays derrière le Parti démocratique, au pouvoir, jusque-là parti unique.

Plus de dix ans après la formation de l’UIET et alors que la société turkmène a connu des transformations profondes, la loi qui avait présidé à sa création n’était plus adaptée à la situation présente du pays. Une nouvelle mouture a été adoptée par le Mejlis, le Parlement turkmène, lors de sa session du 5 octobre dernier. Nous présentons ici les principales dispositions du texte qui vient d’être publié.