mardi, 27 avril 2021

Les pur-sang akhal-teke et les chiens alabay à l’honneur au Turkménistan

Chaque année, les Turkmènes consacrent une journée particulière à la célébration de leurs célèbres coursiers, les chevaux akhal-teke, leurs compagnons équestres historiques dont une illustration figure au cœur des armoiries du pays. Mais, pour la première fois, ces pur-sang ont été rejoints au panthéon des gloires nationales par une autre race animale caractéristique du pays : les chiens bergers alabay que le président Berdymoukhamedov a propulsés récemment en pleine lumière. Une magnifique statue dorée de l’un de ces canidés trône d’ailleurs depuis l’année dernière (voir ici) au milieu d’un carrefour important d’Achgabat.

Les célébrations ont duré près d’une semaine, avec des spectacles, des expositions et des concerts, pour culminer le dimanche 25 avril avec la Journée annuelle consacrée au coursier turkmène auquel était associé pour la première fois le chien alabay. Elles ont commencé le 21 avril avec l’inauguration du nouveau siège de l’association d’État consacrée à l’élevage canin.

L’auditorium de ce grand ensemble a été utilisé pour la première fois pour la tenue de la première assemblée générale de l'Association internationale d'élevage de chiens alabay, sous la présidence du vice-président du Cabinet Serdar Berdymoukhamedov. Des participants de l’étranger et des provinces turkmènes y ont pris part en vidéoconférence. À cette occasion, plusieurs médailles ont été créées. Elles sont destinées à récompenser des éleveurs talentueux et le lauréat annuel d’un concours international organisé par l’association qui a déjà attiré 190 personnes physiques et morales représentant 11 pays.

Le complexe de bâtiments comprend des locaux techniques et des chenils, une unité vétérinaire et une salle de quarantaine. Une zone d’exhibition pouvant recevoir 1 000 spectateurs dans ses gradins comprend un parcours d'obstacles conçu pour entraîner les chiens. Le projet a été réalisé par la société locale Myradym.

C’est d’ailleurs là que s’est déroulée la phase finale d’une compétition internationale destinée à récompenser le chien alabay de l’année. Dix magnifiques spécimens, gagnants des manches précédentes, y ont pris part. Le championnat a été remporté par l'alabay Ak-Khan, du Service national des frontières.

Comme chaque année, les célébrations se sont terminées par les traditionnelles courses de chevaux au complexe hippique international akhal-teke. Le groupe équestre Galkynych, de renommée mondiale, y a donné un spectacle avant la remise des prix aux vainqueurs des sept courses qui ont eu lieu.

C’est également là que s’était déroulée, le 23 avril, l’épreuve finale du concours du plus beau cheval ahal-teke. Elle a été remportée par Aygytly (Résolu), un cheval bai de l’écurie du président du Turkménistan.

Dans les expositions consacrées au thème du jour, d’autres prix ont récompensé les artistes qui ont produit des œuvres d’art dans différentes catégories : édition, photographie, peinture, sculpture, tapisserie, etc.