Le chef de l’État turkmène a effectué en Italie une visite officielle de deux jours focalisée sur les relations économiques et commerciales entre les deux pays. Preuve de l’importance de ce sujet, un grand Forum des entreprises était organisé à Milan, le jour même de son arrivée, a réuni des représentants des secteurs publics et privés turkmènes et italiens. Les participants ont notamment discuté des possibilités de développement de la coopération dans les domaines de l’énergie, de la production de gaz et de pétrole, des télécommunications, des transports et d’autres secteurs à riche potentiel. Une exposition présentant les réalisations économiques et la culture du Turkménistan s’est également tenue à Milan.

Dans le même temps, à Rome, le président Berdymoukhamedov a commencé sa visite par un petit-déjeuner de travail avec des chefs d’entreprise italiens et européens de premier plan, notamment les dirigeants des sociétés Danieli, ENI, Leonardo SpA, Maire Tecnimont, Valvitalia, Thales Alenia Space, Bonatti, SACE, Pietro Fiorentini et d’autres.


L’Union des Industriels et Entrepreneurs du Turkménistan (UIET) est souvent présentée comme une association ou un syndicat représentant le patronat du pays. Elle est plus que cela : cet organisme public, fondé en 2008 à Achgabat, réunit des chefs d’entreprise du secteur privé, indépendamment de leur taille, dans le but d’exprimer et de protéger les droits et intérêts légitimes de ses membres, ainsi que de promouvoir le développement de l’esprit d’entreprise au Turkménistan. En 2013, l’UIET a été autorisée à créer le Parti des Industriels et Entrepreneurs, qui est devenu la deuxième formation politique du pays derrière le Parti démocratique, au pouvoir, jusque-là parti unique.

Plus de dix ans après la formation de l’UIET et alors que la société turkmène a connu des transformations profondes, la loi qui avait présidé à sa création n’était plus adaptée à la situation présente du pays. Une nouvelle mouture a été adoptée par le Mejlis, le Parlement turkmène, lors de sa session du 5 octobre dernier. Nous présentons ici les principales dispositions du texte qui vient d’être publié.


Mahathir Mohamad, le Premier ministre de la Malaisie a effectué une visite officielle au Turkménistan du 26 au 28 octobre 2019, à l’issue du sommet du Mouvement des non-alignés qui s’est tenu à Bakou et auquel il a participé, ainsi d’ailleurs que le président turkmène Gourbangouly Berdymoukhamedov.

À Achgabat, les deux dirigeants ont tenu des discussions en tête à tête et au format élargi avec les délégations. Dans la continuité de la visite officielle du président turkmène à Kuala Lumpur, en novembre 2016, les parties ont confirmé leur volonté de renforcer et de « porter à un nouveau niveau » les relations turkméno-malaisiennes en utilisant toutes les opportunités, et cela dans tous les domaines.


Le 18esommet du Mouvement des pays non alignés (MNA) s’est tenu à Bakou (Azerbaïdjan) les 25 et 26 octobre 2019. Les chefs d’État ou de gouvernement de 60 des 120 pays membres de l’organisation – parmi lesquels le président turkmène Gourbangouly Berdymoukhamedov – ont participé à l’événement au cours duquel le Venezuela a transmis la présidence à l’Azerbaïdjan pour un mandat de trois ans jusqu’en 2022.


Pour leur 24e édition, une exposition et une conférence internationale consacrées au « Pétrole et gaz du Turkménistan » ont ouvert leurs portes pour faire le point sur ces deux secteurs clés de l’économie turkmène. Organisé par le consortium d’État Türkmennebit (Turkmenneft), ce Forum OGT-2019 a ouvert ses travaux, du 22 au 24 octobre, au centre d’exposition de la Chambre de commerce et d’industrie, à Achgabat.

Cette manifestation a réuni des scientifiques et des experts mais aussi des responsables gouvernementaux et des acteurs de premier plan du secteur des carburants et de l’énergie dans le monde, sans oublier des représentants des missions diplomatiques accréditées au Turkménistan et des organisations internationales présentes dans le pays.

DébutPrécédent12345678910SuivantFin