Lors de la dernière réunion en date du Cabinet des ministres turkmène, le président Berdymoukhamedov a procédé à des changements substantiels dans la structure du gouvernement et effectué un remaniement ministériel pour tenir compte des nouveaux découpages sectoriels. Comme à son habitude, il a également pointé les insuffisances dans la gestion de certains hauts responsables.

Le changement le plus significatif est la division du secteur de l’industrie et des communications, supervisé jusqu’à présent par le vice-président du Cabinet Batyr Ovezov, en deux branches distinctes : le complexe des transports et des communications ; et le complexe de l’industrie et du bâtiment. Le président a justifié cette mesure par les impératifs de la numérisation de l’économie.


Par décret présidentiel, le Turkménistan a alloué la somme de 1,5 milliard USD sur le budget de l’État à la construction du nouveau centre administratif de la province d’Akhal

Lors de sa vidéoconférence hebdomadaire, le chef de l’État a autorisé le chef de la Banque centrale à débloquer la somme exacte de 1 465 747 129,60 USD pour l’importation d’équipements et de matériaux de construction, ainsi que les fournitures nécessaires à l’installation de l’électricité, du gaz et des infrastructures de communication nécessaires dans la nouvelle ville.


Une réunion plénière du Comité de réforme constitutionnelle s’est tenue à Achgabat sous la direction du président Berdymoukhamedov pour définir les contours du futur Parlement bicaméral. Les débats ont permis de dégager les principales caractéristiques du système envisagé qui doivent être fixées dans un projet de loi dont le texte sera publié dans le courant du mois de février. Le texte restera ouvert au débat public jusqu’en juillet 2020 de manière à affiner les amendements qui doivent être apportés à la Constitution du Turkménistan.

Ce n’est qu’à l’automne que les modifications définitives, qui formaliseront le nouveau système bicaméral et ses caractéristiques, seront présentées lors de la session annuelle du Halk Maslakhaty (Conseil du peuple) qui sera chargé de les entériner avant leur adoption définitive par le Parlement.


Le développement de la coopération entre l’Union des Industriels et Entrepreneurs du Turkménistan (UIET) et les milieux d’affaires de la République fédérale d’Allemagne a été l’objet d’une réunion qui s’est tenue le 24 janvier à Achgabat, au siège de l’UIET.

La délégation allemande était dirigée par le chef adjoint de la direction de la politique économique extérieure du ministère fédéral de l’Économie et de l’Énergie, Dr Andreas Nicolin et comprenait des responsables et des experts de plus de vingt entreprises cherchant à établir des partenariats avec des entrepreneurs turkmènes.


Le Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD) et le Fonds pour l’environnement mondial (FEM), en collaboration avec le ministère de l’Agriculture et de la Protection de l’Environnement du Turkménistan mettent en œuvre un projet destiné à améliorer les systèmes de surveillance de l’environnement à Achgabat.

Dans le cadre de ce projet conjoint, intitulé « Villes durables au Turkménistan : développement urbain vert intégré à Achgabat et Avaza », des équipements spécialisés dans l’évaluation et le contrôle de l’état de l’air atmosphérique ont été achetés et installés pour le compte du Service de surveillance de l’environnement et des laboratoires régionaux de la Protection de la nature qui dépendent du ministère de l’Agriculture et de la Protection de l’Environnement.

DébutPrécédent12345678910SuivantFin