Le développement de la coopération entre l’Union des Industriels et Entrepreneurs du Turkménistan (UIET) et les milieux d’affaires de la République fédérale d’Allemagne a été l’objet d’une réunion qui s’est tenue le 24 janvier à Achgabat, au siège de l’UIET.

La délégation allemande était dirigée par le chef adjoint de la direction de la politique économique extérieure du ministère fédéral de l’Économie et de l’Énergie, Dr Andreas Nicolin et comprenait des responsables et des experts de plus de vingt entreprises cherchant à établir des partenariats avec des entrepreneurs turkmènes.


Le Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD) et le Fonds pour l’environnement mondial (FEM), en collaboration avec le ministère de l’Agriculture et de la Protection de l’Environnement du Turkménistan mettent en œuvre un projet destiné à améliorer les systèmes de surveillance de l’environnement à Achgabat.

Dans le cadre de ce projet conjoint, intitulé « Villes durables au Turkménistan : développement urbain vert intégré à Achgabat et Avaza », des équipements spécialisés dans l’évaluation et le contrôle de l’état de l’air atmosphérique ont été achetés et installés pour le compte du Service de surveillance de l’environnement et des laboratoires régionaux de la Protection de la nature qui dépendent du ministère de l’Agriculture et de la Protection de l’Environnement.


Le ministre de la Sécurité nationale rétrogradé


Lors d’une réunion élargie du Conseil de sécurité nationale (CSN) du Turkménistan, les chefs des forces armées et des forces de l’ordre ont présenté au chef de l’État leurs rapports annuels pour 2019. Le président Berdymoukhamedov a mis à profit la circonstance pour exprimer son mécontentement quant au travail de plusieurs responsables

Yaïlym Berdiev, l’officier le plus haut gradé du Turkménistan, a été rétrogradé du rang de colonel général (équivalent de général de corps d’armée) à celui de lieutenant général (général de division) en raison de la « mauvaise exécution de ses fonctions officielles et des manquements dans son travail ». Il a également été relevé de son poste de secrétaire du CSN. Cependant, il continuera à exercer les fonctions de ministre de la Sécurité nationale. Selon le président, cette réprimande constitue un dernier avertissement pour changer ses méthodes de travail.


À l’occasion du 25e anniversaire de sa neutralité permanente, statut approuvé par la communauté internationale sous l’égide des Nations unies, le gouvernement d’Achgabat a décidé de placer l’année 2020 sous le thème : « Le Turkménistan, foyer de la neutralité ». L’objectif ambitieux des autorités turkmènes – elles y travaillent depuis 2008 – est d’organiser une série d’événements destinés qui se nourriraient les uns les autres pour dégager des idées pratiques pouvant constituer autant de maillons vers la constitution d’une future feuille de route vers la paix mondiale.

Le labeur accompli cette année sera poursuivi l’année prochaine au niveau mondial puisque l’Assemblée générale des Nations Unies a déclaré, à l’initiative du Turkménistan, que 2021 sera l’« Année de la paix et de la confiance ». Le bilan de 2020 en la matière, qui servira de socle aux travaux futurs, sera tiré le 12 décembre prochain par une conférence internationale sur la neutralité à laquelle de nombreux dirigeants mondiaux sont attendus.


Trois villages éloignés, situés dans une zone désertique de la province d’Akhal, au Turkménistan, ont été équipés en systèmes de panneaux solaires d’une puissance de 10 kW. Les équipements ont pu être installés grâce au soutien du Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD). L’énergie photovoltaïque fournie doit être utilisée pour pomper l’eau et alimenter les fermes d’élevage et les habitations.

Ce projet pilote couvre les localités de Bury (district de Geok-Depe), de Spruce et de Byachkak (district d’Ak Bugday) dont la population s’élève à quelque 1 200 habitants. Ces installations modernes viennent remplacer les générateurs diesel utilisés précédemment. En dehors du coût d’installation des panneaux, l’électricité solaire présente le double avantage d’être moins onéreuse et plus écologique.