Les spécialistes turkmènes et leurs collègues étrangers ont débuté la mise en service des équipements auxiliaires de l’usine de traitement du gaz naturel qui est en cours de construction à Ovandan-depe, près d’Achgabat, a annoncé le journal Neïtralnyï Turkmenistan, ajoutant que des tests étaient en cours sur le système de traitement de l’eau et le compresseur d’air de l’installation.

Le Turkménistan se rapproche ainsi du lancement de sa première usine de production d’essence à partir de gaz naturel (GTL, gas to liquids), un projet qui fournira au pays un nouveau moyen de rentabiliser ses importantes ressources gazières.


Le président de la République islamique d’Iran, Hassan Rohani, a effectué une visite officielle de deux jours, au Turkménistan, les 27 et 28 mars, à l’invitation du président Gourbangouly Berdymoukhamedov. Au premier jour, après des entretiens entre les deux chefs d’État, d’abord en tête-à-tête puis élargis aux délégations, douze documents bilatéraux ont été signés.

Les questions énergétiques ont été largement abordées au cours des entretiens mais également les questions des transports, le Turkménistan occupant une place essentielle dans le développement de ses relations commerciales par voie terrestre – notamment par chemin de fer – avec la Chine qui est à l’origine de l’initiative de Nouvelle Route de la Soie (One Belt one Road).


Les électeurs turkmènes ont voté, le 25 mars, pour élire leurs représentants, non seulement au Parlement national, le Mejlis, mais aussi aux conseils provinciaux, municipaux et locaux dans tout le pays. Évidemment, l’attention était focalisée sur l’élection des députés au niveau national. Il s’agit de la sixième législature depuis les premières élections législatives au Turkménistan indépendant, en 1994.

Les membres du Mejlis, comme ceux des assemblées de niveau inférieur, sont élus pour cinq ans au scrutin uninominal majoritaire direct de circonscription. Seuls peuvent se présenter les candidats agréés par les trois partis légalement reconnus (le Parti démocratique au pouvoir, le Parti des Industriels et Entrepreneurs et le Parti agraire) ou par des organisations de citoyens.


Il y a exactement dix ans, en mars 2008, l’Union des Industriels et Entrepreneurs du Turkménistan (UIET) était fondée dans le but de servir de passerelle entre les secteurs public et privé de l’économie et de favoriser leur travail commun.

Pour célébrer cet anniversaire, le gouvernement turkmène a tenu à mettre en évidence les réalisations de l’UIET au cours de cette décennie. Le 16 mars dernier, le président Berdymoukhamedov s’est exprimé devant un parterre de membres de l’Union, félicitant cette dernière pour ses activités et annonçant que la Zone nationale touristique d’Avaza serait placée dorénavant sous sa gestion. Il a également rendu publiques des mesures pour renforcer les entreprises privées, notamment les petites et moyennes.


L’État du Koweït et les Émirats arabes unis ont été les destinations des deux visites officielles que le président Gourbangouly Berdymoukhamedov a effectuées dans le golfe Persique du 13 au 15 mars.

En prélude à son voyage, le chef de l’État turkmène avait confirmé, lors de la réunion du Cabinet des ministres du 9 mars, la volonté d’Achgabat d’approfondir ses relations avec ces deux pays, comme d’ailleurs avec tous ceux qui désirent étendre leur coopération avec le Turkménistan.

Soulignant le caractère constructif des relations de son pays avec le Koweït et les EAU, le président turkmène s’est félicité du potentiel et des perspectives considérables du renforcement des liens économiques et commerciaux, des investissements et des contacts d’affaires avec ces pays qui seraient au menu de ses visites.