Cette année encore, la tradition voulant que les décorations du Nouvel An soient allumées le 15 décembre a été respectée. Dans l’ensemble du pays, des milliers de personnes se sont rassemblées devant les arbres du Nouvel An dressés au cœur de toutes les villes et localités.

À Achgabat, où se dresse le sapin principal du pays, haut de près de 39 m, une foule énorme, composée principalement d’enfants, a accueilli le cortège d’Ayaz Baba (l’équivalent du Père Noël) et de sa petite-fille Garpamyk (la fille des neiges), entourés de tous les personnages des féeries turkmènes et des grandes légendes orientales.


Un premier convoi charge de marchandises afghanes d’exportation destinées aux pays européens a quitté la province d’Hérat, en Afghanistan, par le corridor de transport et de transit Lapis-Lazuli, en direction du Turkménistan.

La cérémonie de lancement de ce premier convoi pilote s’est déroulée en présence d’Ashraf Ghani, président d’Afghanistan, et de délégations des pays qui participent au corridor : l’Azerbaïdjan, la Géorgie, la Turquie et le Turkménistan. Ce denier était représenté par le ministre des Transports routiers, Orazdoudy Soukhanov.


La Journée internationale de la neutralité, instaurée le 2 février 2017 par l’Assemblée générale des Nations unies à l’initiative du Turkménistan et de 17 autres membres, a été célébrée dans tout le pays. Cette date est particulièrement chère aux Turkmènes puisque leur pays a été reconnu État neutre permanent depuis le 12 décembre 1995.

C’est donc pour la 23e année consécutive que le monument à la Neutralité, au cœur d’Achgabat, a été fleuri à l’occasion de cette date. Le président Gourbangouly Berdymoukhamedov y a déposé une gerbe, suivi par le président du Mejlis, Mme Goulchat Mamedova, en présence de nombreux membres du Cabinet des ministres et du gouvernement, des responsables des forces armées, ainsi que du maire d’Achgabat et des représentants des missions diplomatiques accréditées dans le pays.


Le 4 décembre 2018, Achgabat a été le cadre d’une exposition internationale dédiée aux technologies de substitution des importations. Organisée par la Chambre de Commerce et d’Industrie du Turkménistan, son but principal était de montrer les réussites et les perspectives du pays dans cette sphère des substitutions des importations qui constitue l’une des clés de la politique du gouvernement pour réduire la dépendance de l’économie nationale et développer les productions locales.

L’exposition était également destinée à donner un large aperçu des pratiques de pointe et développements innovants des producteurs étrangers d’équipement industriel intéressés par des coopérations de long terme avec des partenaires turkmènes. Dans ce cadre, le groupe français Thales a été invité à faire la démonstration de ses capacités et à manifester son intention profonde d’approfondissement de sa coopération avec le Turkménistan.


Lors de la quatrième session parlementaire de la sixième législature, le Mejlis du Turkménistan a adopté la loi budgétaire pour 2019, ainsi qu’une nouvelle loi sur la prévention des effets néfastes de l’alcool. Il a également ratifié différents accords internationaux sur la mer Caspienne.

Le budget présenté par le gouvernement et adopté par les députés est à l’équilibre, avec 83,868 milliards de manats de recettes et la même quantité de dépenses. La plus grande part des revenus de l’État provient du secteur gazier et pétrolier, de l’industrie chimique, de l’énergie électrique, de la construction, du complexe agro-industriel, du transport et ses communications et de l’industrie textile.